Date de publication27 May 2020 - 17:04
Code d'article : 464032

L'Iran n'est pas seul face aux Etats-Unis

Taghrib (APT)
L'axe de la Résistance s'apprête-t-il à mener la vie dure aux Américains en mer Rouge et dans le détroit de Bab el-Mandeb? Après tout, toute tentative de saisie des pétroliers iraniens en Atlantique devrait être ripostée immédiatement et la riposte ne devrait connaître de frontière et dans cette zone ultrastratégique les USA possèdent déjà plusieurs bases.
L
Abdullah Yahya al-Hakim, chef du renseignement du ministère de la Défense du gouvernement de salut national yéménite a félicité dans un message Mahmoud Alaoui, le ministre iranien des Renseignements, à l’occasion de la fête la rupture du jeûne.

« Les restrictions imposées à l’Iran par l’administration américaine constitue une violation flagrante des conventions internationales et des droits de l’homme », est-il écrit dans ce message selon Al-Masirah. « Ce message appelle les épris de liberté au monde à tenir tête au régime oppresseur américain et à mettre l’accent sur le nécessité de la levée des sanctions cruelles imposées à l’Iran », lit-on dans ce message.

« Nous sommes convaincus que la RII est en mesure de faire face au langage de force des États-Unis et aux ennemis de la révolution iranienne, aux fauteurs de troubles, à ceux qui déclenchent les conflits sectaires et qui tentent ainsi d’atteindre ce qu’ils ne sont pas parvenus à obtenir par l’arme », a ajouté al-Hakim.

Abdullah Yahya al-Hakim a été nommé en 2007 au poste de chef du renseignement du ministère yéménite de la Défense par Saleh al-Samad, ancien président du Conseil politique suprême du Yémen.

Les troupes US sont largement répandus dans le sud et l'est du Yémen ; elles ont déjà débarqué à Mahra, dans l'Est yéménite, ont érigé avec les Britanniques une base à Socotra et une autre à Zuqar. Aden y est également passé et c'est la quatrième ville stratégique à passer sous la férule US/britannique par Émirats interposés. 
votre nom
Votre adresse email