Date de publication27 May 2020 - 16:38
Code d'article : 464028

La Turquie peut saper ses relations avec la Russie

Taghrib (APT)
Des journalistes turcs ont publié une vidéo dans laquelle la péninsule de Crimée est présentée comme une partie des territoires turcs.
La Turquie peut saper ses relations avec la Russie
Selon l’agence de presse TNT, Ankara continue de présenter la Crimée comme l’une de ses revendications territoriales, comme en témoigne un rapport de l’un des terroristes turcs, derrière lequel se trouve une carte, selon laquelle, la Turquie comprend non seulement la péninsule, mais aussi certaines parties de la Russie continentale.

Jusqu’à présent Ankara s’est refusé à tout commentaire à propos des informations reçues, cependant, ce n’est pas la première fois que la Turquie et les militants qu’elle contrôle déclarent une partie du territoire russe sous la juridiction d’Ankara, et à en juger par l’inscription sur la carte située derrière le militant syrien, il s’agit bel et bien des velléités d’Ankara pour la création d’un nouvel Empire ottoman.

Les experts disent qu’en réalité, de telles provocations de la Turquie peuvent sérieusement saper les relations entre Ankara et Moscou, cependant, nulle menace réelle de la part de la Turquie ne pèse ni sur la Crimée ni sur la Russie continentale. « De telles provocations font partie de la politique d’Ankara.

Néanmoins, ce qui se passe en Syrie et en Libye nous permet de faire valoir que si la Turquie veut vraiment déclarer ses revendications à la Crimée, cela pourrait devenir un problème très grave pour Erdogan, la Russie n’aime pas et ne tolère pas de telles déclarations », notent les spécialistes.
votre nom
Votre adresse email