Date de publication6 Apr 2020 - 17:11
Code d'article : 457748

Des armes américaines envoyées au nord de la Syrie

Taghrib (APT)
Des sources d’information de l’opposition syrienne ont rapporté que les hélicoptères américains avaient transporté des militaires américains à l’est de la province de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie.
Des armes américaines envoyées au nord de la Syrie
« Un avion militaire a déchargé sa cargaison près du champ pétrolier d’Al-Omar à l’est de Deir ez-Zor », a rapporté le site Internet al-Anab.

Anab a souligné que cette opération avait eu lieu le samedi 4 avril dans la soirée.

« Les militaires américains ont envoyé du matériel militaire et logistique vers leurs bases militaires à l’est de Deir ez-Zor, malgré les oppositions du gouvernement syrien.

Et ce, alors que la soi-disant coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a envoyé une unité d’artillerie à longue portée sur sa base près du champ pétrolier d’Al-Omar.

Parallèlement à l’envoi de ces équipements, plusieurs camions appartenant aux militaires américains sont entrés en provenance de la région du Kurdistan irakien dans la province de Hassaké, dans le nord-est de la Syrie.

Des dizaines de camions américains sont entrés dans le nord et l’est de la Syrie, a rapporté le site d’information Al-Khabour sur sa page Facebook.

Ces camions transportaient du matériel logistiques, des véhicules blindés et des munitions. Les camions ont été déchargés à la base de Qasrk (25 km au nord de Hassaké) et à la base d’al-Chadadi (60 km au sud de Hassaké).

L’importance du pétrole syrien pour les États-Unis n’est cachée à personne, car le président américain Donald Trump a explicitement reconnu qu’ils sont présents dans les champs pétroliers du pays pour “protéger le pétrole syrien”.

Bien sûr, il y a eu de nombreux rapports sur le pillage du pétrole de l’est de la Syrie par la coalition dirigée par les États-Unis et leurs alliés Kurdes, les terroristes de Daech et du Front al-Nosra. Selon ces informations, le pétrole volé de Syrie est vendu à bas prix sur les marchés noirs dans la zone occupée par les terroristes.

Le champ pétrolier d’Al-Omar est le plus grand champ pétrolier de Syrie, situé à Deir ez-Zor. La plupart des champs pétroliers syriens sont situés près des frontières avec la Turquie et la Syrie.

Les milices kurdes et les militaires américains occupent la plupart des champs de pétrole et de gaz dans l’est et le nord-est de la Syrie. L’armée syrienne affirme cependant qu’elle libérera ces zones des manis des occupants.
votre nom
Votre adresse email