Date de publication29 Mar 2020 - 16:19
Code d'article : 456800

Les Yéménites proposent la libération des soldats saoudiens

Taghrib (APT)
Le dirigeant d’Ansarallah yéménite a proposé à l’Arabie saoudite de libérer les membres du Hamas en échange de la libération des militaires de la coalition saoudienne.
Les Yéménites proposent la libération des soldats saoudiens
La proposition faite par Abdel Malek al-Houthi, dirigeant d’Ansarallah, d’échanger le pilote saoudien contre les membres du Hamas, arrêtés en Arabie saoudite, a pris de court le gouvernement saoudien, car il s’agit de la première fois qu’un mouvement comme Ansarallah fait une telle proposition.  

L’analyste arabe Hassan Hardan est d’avis que cette décision comprend plusieurs volets importants et en a évoqué 5 :

1- Cette action reflète la dimension de combat d’Ansarallah, un mouvement qui lutte actuellement en faveur du Yémen, mais cela ne l’a pas empêché d’oublier la Palestine.

2- Cette proposition souligne que la lutte contre l’ennemi sioniste et les pays arabes conservateurs qui conspirent régulièrement contre la Palestine est une guerre unifiée qui concerne non seulement les groupes de la Résistance palestinienne, mais aussi Ansarallah.

3-La proposition d’Ansarallah constitue un coup dur à la guerre douce américano-sioniste qui cherche avec la participation de Riyad à désagréger l’unité du monde arabe en y semant la sédition religieuse et sectaire.

 4-Cette proposition montre que tous les groupes du front de la Résistance se sont engagés sur le même chemin, ce qui contribue à la valorisation des idéaux révolutionnaires de la Résistance. Elle souligne également l’importance de la victoire de la Résistance du Yémen, un pays qui fait partie intégrante de l’axe de la Résistance. Tout cela préoccupe les colonialistes, les occupants sionistes, les Américains et les conservateurs arabes.

5-Cette proposition a mis le régime saoudien dans l’impasse. S’il l’accepte, il essuiera un revers majeur de la part d’Ansarallah, un mouvement qui a réussi à affaiblir le rôle saoudien et s’il la refuse on lui reprochera qu’il n’attache pas d’importance à la vie des officiers détenus.  
votre nom
Votre adresse email