Date de publication23 Mar 2020 - 20:32
Code d'article : 456134

L'Arabie saoudite se trouve obligée de révéler les contaminations

Taghrib (APT)
« Le fait de ne pas annoncer le nombre réel de cas de contamination au coronavirus est dangereux, car il montre que le contrôle de la situation échappe au gouvernement et que le système de santé saoudien est incapable de combattre ce virus », a twitté le conseiller du prince Ben Nayef.
L
Le célèbre « blogueur » saoudien, Mujtahid avait révélé plutôt que le nombre réel de personnes infectées par le coronavirus en Arabie saoudite s’élevait à des milliers, voire à des dizaines de milliers, mais que les autorités saoudiennes en dissimulent le chiffre.  

« Le nombre de personnes atteintes par le coronavirus dans la région de Qatif, dans l'est de l'Arabie saoudite, grimpe à 5 000 cas, à La Mecque à plus de 900 et à Riyad, le chiffre est beaucoup plus élevé », a- ajouté Mujtahid.

« Le nombre de cas de contamination est beaucoup plus élevé que celui fourni par les responsables saoudiens », a-t-il précisé.

« Riyad a consacré les bâtiments et les hôtels à ceux qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés. Les hôpitaux sont destinés à ceux qui ont besoin d'un traitement, et les forces de sécurité sont chargées de contrôler et de surveiller ces sites », a-t-il indiqué.

Sous prétexte d'identifier de nouveaux cas, l'hôpital spécialisé de Riyad a reçu l'ordre d'évacuer. Il a été équipé pour s'occuper de Mohammed Ben Salman, prince héritier saoudien, de son entourage, des ambassadeurs ainsi que des personnalités étrangères.

« Les forces de sécurité sont entrées en action pour aider le ministère de la Santé à combattre le coronavirus », a prétendu  l’agence de presse officielle saoudienne WAS. 

"Le ministère saoudien de la Défense, en tant que représentant de la Direction générale des services médicaux des forces armées, a fait tout son possible pour protéger la santé des citoyens et des habitants en mettant en place des hôpitaux de campagne et prenant des mesures de prévention", a prétendu encore WAS, alors que les réalités sur le terrain sont contredisent tout à fait cette version officielle.  

Le ministère saoudien de la Santé a annoncé le samedi 21 mars 392 cas de contamination.
votre nom
Votre adresse email