Date de publication23 Mar 2020 - 15:04
Code d'article : 456107

La France pourrait prendre des mesures contre le Royaume-Uni

Taghrib (APT)
Dans un message à l’adresse de Boris Johnson, Premier ministre britannique, Macron a menacé de fermer les frontières françaises avec le Royaume-Uni si Londres ne prend pas des mesures drastiques pour enrayer la propagation du coronavirus.
La France pourrait prendre des mesures contre le Royaume-Uni
 S’il persistait à ne prendre aucune mesure pour enrayer la progression de la pandémie de coronavirus sur son territoire, la France n’aurait d’autre choix que de refuser l’entrée sur son territoire à tous les voyageurs provenant du Royaume-Uni et de le considérer comme un pays tiers.  Et tous les autres pays européens auraient fait de même, ce qui aurait été une très mauvaise nouvelle pour l’économie britannique et la politique de «benign neglect» («douce négligence») du gouvernement.

« Alors que les pays européens ont imposé des restrictions pour freiner la propagation du coronavirus, le Royaume-Uni prend cette épidémie à la légère », a rapporté Reuters.

Vendredi dernier, dans l’après-midi, Boris Johnson a ordonné aux restaurants, aux salles de théâtre et de cinéma et aux clubs sportifs de suspendre leurs activités en vue de ralentir la propagation du coronavirus.

« Cette décision a été prise par Johnson après que Macron l’a menacé vendredi dernier dans la matinée de fermer la frontière française avec le Royaume-Uni s’il ne prend pas de mesures très strictes pour empêcher la propagation du coronavirus », a écrit le quotidien français La Libération citant des sources à l’Élysée.  

«On a dû clairement le menacer pour qu'il bouge enfin»,reconnaît-on à l’Élysée.

Le bureau de Macron n’a pas accepté de réagir à la demande de Reuters à cette information. Le bureau de Johnson non plus n’y a pas réagi.  

Le gouvernement britannique a déclaré que de nouvelles mesures ont été prises contre le coronavirus sur la recommandation des conseillers principaux de Johnson pour prévenir sa propagation.

Au Royaume-Uni,le nouveau bilan de l'épidémie de coronavirus, ce dimanche dans la matinée, était  de 233 morts pour 5018 cas.

Après la propagation du coronavirus, lundi dernier, Macron a imposé des restrictions aux déplacements en ordonnant la fermeture des restaurants, des cafés et des établissements scolaires à travers la France.

En France, le bilan du coronavirus était samedi dernier de 562 morts pour 14 459 cas.

Le dernier bilan de l’ARS, l’Agence régionale de santé, vendredi 20 mars 2020, fait état de 306 cas effectivement constatés en Bretagne. Au fil des dernières 24 heures, ce sont 38 cas supplémentaires qui ont été comptabilisés.

La Bretagne, depuis vendredi soir 20 mars 2020, compte 306 cas de coronavirus qui ont été diagnostiqués. Cela représente 38 cas nouveaux en 24 heures. Si dans le Morbihan, la situation reste stable avec 134 cas, elle s’aggrave encore un peu dans les autres départements avec 72 cas en Ille-et-Vilaine (+14), 79 dans le Finistère (+19) et 21 dans les Côtes-d’Armor (+5).

Par ailleurs, 27 patients sont hospitalisés dans un service de réanimation, 60 dans un service classique, et 7 bénéficient de soins de suite. Deux patients sont aussi pris en charge par un service d’urgence.

Depuis le début de l’épidémie, 12 décès ont été constatés en Bretagne à cause du coronavirus.
votre nom
Votre adresse email