Date de publication22 Mar 2020 - 16:47
Code d'article : 455985

Le secrétaire général du Hezbollah insiste sur ses positions

Taghrib (APT)
Depuis six mois, l'État libanais détenait Amer Fakhoury, un criminel de guerre et agent d'Israël, coupable d'avoir ordonné la torture de milliers de détenus libanais de la prison de Khiam. 
Le secrétaire général du Hezbollah insiste sur ses positions
Le tortionnaire s'est évadé il y a trois jours à bord d'un hélicoptère américain, atterrissant dans l'enceinte de l'ambassade US à Beyrouth, qui, en plus d'être un nid de complot anti-libanais, sert de base aux opérations de kidnapping et de crimes organisés!

Le vendredi 20 mars, le secrétaire général du Hezbollah est revenu sur l'affaire, dénonçant la violation flagrante de la souveraineté libanaise :

« Si demain les USA viennent nous menacer de sanctions, si nous refusons une démarcation de nos frontières maritimes comme ils le souhaitent, qu'allons-nous faire ? Allons-nous céder au chantage face à une Amérique qui recourt aux pires façons pour faire passer leurs projets ? Sachez que le Hezbollah, lui, n'a point changé de position, n'a point cédé à la pression ni au chantage... »
votre nom
Votre adresse email