Date de publication25 Feb 2020 - 22:57
Code d'article : 452747

Le ciel de Gaza deivient de plus en plus dangereux pour les avions de combat israéliens

Taghrib (APT)
Les pilotes israéliens en veulent pas voler sur la région de Gaza du peur des missiles palestiniens.
Le ciel de Gaza deivient de plus en plus dangereux pour les avions de combat israéliens


40 missiles et le PM Netanyahu qui fait pshiiit ! Alors que le Jihad islamique de la Palestine a promis d'intensifier par palier sa riposte à la folie meurtrière d'Israël, Netanyahu vient d'annuler le congrès du Likoud à Tiberias et à Safed au Nord d'Israël. Pourquoi? Par crainte des missiles de la Résistance qui pourront atteindre le nord de l'entité sioniste! C'est trop pour un Netanyahu qui n'a cessé tout au long de la journée de bomber le torse et de menacer de faire vivre à Gaza un véritable enfer. C'est pourtant l'inverse qui est en train de se produire: une nouvelle vague de missiles de la Résistance est attendue et elle a toutes les chances de dépasser les seuls Ashkelon et Sderot. La vague de cet après-midi, Israël n'a osé y répondre que par des drones sans doute par crainte de voir ses chasseurs connaître de mauvaises surprises dans le ciel de Gaza. Une lettre signée par des dizaines d'ex-pilotes sionistes appelait ce lundi à l'éviction de Netanyahu de la course...

Suite aux attaques contre ses positions en Syrie, le Mouvement du Jihad islamique de la Palestine a tiré ce lundi 24 février plusieurs missiles en direction des territoires occupés dont un a atterri dans la ville de Sderot et endommagé un immeuble qui selon le tweet d’un journaliste israélien est parti en fumée.

Annonçant qu’il s’agissait d’une deuxième attaque à la roquette lancée au cours des dernières 24 heures, les sources israéliennes ont indiqué que l’attaque était d’une telle envergure que plusieurs batteries du Dôme de fer ont simultanément été activées. Par la suite, les sirènes d’alarme ont à nouveau retenti à Sderot et aux alentours de la bande de Gaza.

Lire aussi : Le Jihad islamique promet de venger le sang de son soldat

Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, a menacé ce matin : « Nous nous préparons à la guerre à moins que le Hamas arrête de lancer des roquettes ». La déclaration intervient alors que Netanyahu avait auparavant déclaré « nous ne cherchons pas à faire la guerre », rapporte la chaîne de télévision Al-Mayadeen.

Hier, dimanche 23 février, les militaires israéliens ont tué un jeune palestinien près de la barrière frontalière avec la bande de Gaza et en ont blessé plusieurs autres.

En outre, les frappes lancées dans la matinée de ce lundi 24 février par les sionistes en Syrie ont fait deux morts parmi les membres des brigades d’al-Qods. Y ripostant, les groupes de la Résistance palestinienne ont tiré plus de 20 roquettes en direction des territoires occupés.

Or, les agressions du régime d’Israël n’en finissent pas là. Un drone israélien a frappé toujours ce lundi 24 février, une position de la Résistance dans l’ouest de Khan Younès. Peu de temps après, plusieurs avions de combat israéliens ont lancé quatre missiles sur la même position, a rapporté l’agence de presse palestinienne Safa lors d’un flash info.

 
votre nom
Votre adresse email