Date de publication22 Feb 2020 - 13:52
Code d'article : 452363

La technologie au service du pétrole iranien à Pars Sud

Taghrib (APT)
L'Iran augmente la qualité de son pétrole dans un champ dans le sud du pays.
La technologie au service du pétrole iranien à Pars Sud
Les produits chimiques utilisés dans le processus de raffinage du pétrole du champ pétrolier Pars Sud (South Pars) ont été réduits et par conséquent, le coût de production a diminué et la qualité du pétrole a augmenté, a annoncé la société pétrolière offshore de Kish.

Avec l'installation des deux dernières plateformes de la phase 13 de ce champ offshore partagé entre l'Iran et le Qatar, les objectifs finaux pourront être atteints. L'Iran extrait actuellement 630 millions de mètres cubes de gaz par jour, ce qui passera à 680 millions de mètres cubes par jour en exploitant les nouvelles plateformes.

Depuis environ un an, l’Iran a devancé le Qatar dans l’extraction du gaz naturel en exploitant simultanément des parties des quatre phases 13, 22, 23, 24 du champ Pars Sud. On s’attend à ce que cet écart augmente avec l’exploitation des plateformes et des raffineries en construction.

Les sanctions n’ont affecté en rien la production du gaz

Des études montrent que les sanctions américaines n’ont non seulement pas affecté l'augmentation de la production de gaz iranien dans le champ Pars Sud, mais qu’elles ont même contribué à la réduction de la consommation de carburant liquide dans les industries et les centrales électriques. Et l'exportation des produits pétroliers a augmenté en conséquence.

L'imposition de sanctions illégales, suivies d'une réduction des ventes et des exportations de pétrole brut a conduit à une réduction de la production dans la plupart des champs pétroliers du pays. Le champ Pars Sud n'a certainement pas été à l’abri de cette réduction, mais la mise en œuvre ces jours-ci d’un plan technique et opérationnel constitue un nouvel atout pour ce champ.

Une série de modifications techniques dans les installations d’un pétrolier de raffinage installé dans le champ pétrolier Pars Sud a contribué à la réduction du coût de revient et à l’amélioration de la qualité du pétrole brut produit dans ce champ, partagé par l’Iran et le Qatar. Ce qui est considéré comme une carte gagnante dans les circonstances actuelles où des sanctions sont imposées à l’Iran.

L’amélioration de la qualité du pétrole extrait du champ Pars Sud

Le Directeur général de la compagnie pétrolière offshore, Alireza Salmanzadeh, évoquant ces modifications a déclaré la semaine dernière en marge de sa visite du navire de raffinage Kourosh installé dans le champ Pars Sud: « Elles ont augmenté le rendement et amélioré la qualité du pétrole brut produit dans ce champ. »

On attend l’extraction de 6 milliards de barils de pétrole

Selon la dernière annonce officielle de la compagnie pétrolière nationale iranienne, la quantité totale de pétrole dans le réservoir du champ Pars Sud est estimée à plus de 6 milliards de barils.
votre nom
Votre adresse email