Date de publication21 Feb 2020 - 21:56
Code d'article : 452300

Aramco est de nouveau attaqué par les forces yéménites

Taghrib (APT)
La source des pétrodollars des Saoudiens est encore attaquée par les forces yéménites pour envoyer un message plus forte aux agresseurs de la coalition saoudienne.
Aramco est de nouveau attaqué par les forces yéménites
« L'opération "rapport de dissuasion 3" a visé Aramco et plusieurs autres sites sensibles à Yanbu. La précision des frappes a été totale grâce à Dieu. » Le porte-parole des forces armées yéménites, le général Yahya Saree, a fait état d'une vaste offensive au cœur de l'Arabie saoudite. Les détails de cette opération ont été annoncés par la chaîne Al-Masirah.

Et le général d'ajouter : «12 drones Samad 3, 2 missiles Qods et un missile balistique à longue portée de type Zolfaqar se sont abattus avec une extrême précision sur le site pétrolier Yanbu, situé dans l'Ouest saoudien à 900 kilomètres des frontières yéménites, et plusieurs autres sites dans ce port. Il s'agit d'une riposte au massacre commis par Riyad à al-Jawf. On promet à Riyad d'autres ripostes cinglantes s'il poursuit ses crimes. » 

Il y a une semaine Ansarallah a intercepté puis abattu dans le ciel du Nord yéménite à al-Jawf un Tornado supersonique britannique provoquant une onde de choc dans les rangs de la coalition US/OTAN/Riyad et Cie. L'aviation saoudienne s'est acharnée ensuite sur les civils d'al-Jawf en en massacrant 35 d'entre eux. Ansarallah a baptisé l'année 2020 "année de la DCA" tout en promettant un "ciel totalement barricadé" contre l'agresseur. La frappe d'Ansarallah intervient presque parallèlement à la visite du secrétaire d’État US Pompeo en Arabie saoudite où il aurait poussé Riyad à poursuivre la guerre. 

Ce vendredi matin, l'agence de presse saoudienne SPA a annoncé que la DCA saoudienne avait intercepté "plusieurs missiles d'Ansarallah avant de les abattre" .

L'agence a prétendu que les missiles ont été "balistiques" et qu'ils avaient été tirés depuis Sanaa". Les villes ciblées n'ont pas été citées dans ce rapport. Il y a une semaine, Ansarallah a réussi à intercepter puis à abattre dans le ciel du Nord yéménite à al-Jawf, un Tornado supersonique britannique provoquant une onde de choc dans les rangs de la coalition US/OTAN/Riyad et Cie.
votre nom
Votre adresse email