Date de publication21 Feb 2020 - 20:22
Code d'article : 452293

Après l’assassinat de Soleimani, l'Iran a montré des fois sa puissance aux Etats-Unis

Taghrib (APT)
La participation des Iraniens aux élections législatives a montré pour une autre fois que le peuple de l'Iran reste fidèle aux idéaux du général martyre Qassem Soleimani.
Après l’assassinat de Soleimani, l



Faisant preuve de fidélité envers l’héritage du général Qassem Soleimani, les Iraniens ont participé, ce vendredi, aux élections parlementaires et à celles de mi-mandat de l’Assemblée des experts. Les sources d’imitation ont toutes insisté sur la création d’une épopée nationale et le Leader de la Révolution a souligné qu’aujourd’hui, c’était jour de fête.

Le célèbre journal américain, The New York Times, a prévu que lors des élections parlementaires de ce vendredi en Iran, c’est le groupe ayant des positions anti-américaines fermes qui l’emportera.

« L’on s’attend à ce que le Parlement adopte une position dure contre les États-Unis et il est peu probable qu’il soutienne le dialogue pour un nouvel accord nucléaire ou qu’il réponde positivement aux exigences américaines », a écrit le New York Times.

Le rapport ajoute que de nombreux candidats du clan principaliste ont choisi le slogan de « Je suis Qassem Soleimani ».

La 11ème édition des élections législatives iraniennes a commencé, ce vendredi 21 février, dans 208 bureaux de vote, à travers tout le pays.

57 millions et 918 mille personnes ont été appelés aux urnes et parmi eux, il y a 2 millions et 931 personnes qui votent pour la 1ère fois.

À peine ouverts les bureaux de vote, le Leader de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a glissé ses bulletins à l’occasion de la 11e édition des élections législatives et des élections partielles de l’Assemblée des experts du Leadership.

L’Ayatollah Khamenei a qualifié ce jour d'élections « jour de fête nationale » et a félicité, à cette occasion, tous les Iraniens.
votre nom
Votre adresse email