Date de publication15 Feb 2020 - 14:11
Code d'article : 451577

Le peuple manifeste contre Al-Khalifa et les Etats-Unis

Taghrib (APT)
La contestation du peuple reste vive au Bahreïn où le régime des Al-Khalifa réprime avec force les contestateurs.
Le peuple manifeste contre Al-Khalifa et les Etats-Unis
Des groupes de Bahreïnis sont descendus dans la rue pour réclamer la chute du régime des Al-Khalifa. 

Jeudi 13 février au soir, des centaines de Bahreïnis sont descendus dans la rue, à Manama, la capitale, ainsi que dans des villages voisins (Karbabad, Barbar, Bilad al-Qadeem et al-Musalla) afin de célébrer le 9ème anniversaire de la révolution du 14 février et de réclamer aussi la chute du régime despotique des Al-Khalifa.

Les manifestants ont souligné qu’ils poursuivraient leur mouvement jusqu’à la victoire de la révolution.

La petite monarchie du golfe Persique est, depuis le 14 février 2011, le théâtre de manifestations populaires qui ont commencé sur la place de la Perle.

Le soulèvement, toujours réprimé par les forces du régime, a laissé des dizaines de morts et de blessés d’autant plus que la place de la Perle, devenue un lieu emblématique de la révolution, a été détruite par le régime au pouvoir.

Les Al-Khalifa ont ensuite fait appel aux forces du Bouclier de la Péninsule pour aider les militaires bahreïnis à réprimer les protestataires.

Beaucoup d’opposants au régime ont été également déchus de leur nationalité.

Le mouvement populaire, bien qu’il fasse l’objet du blackout des médias, ne s’est pas essoufflé.
votre nom
Votre adresse email