Date de publication22 Jan 2020 - 0:58
Code d'article : 448892

Le parlement irakien charge le gouvernement d'expulser les forces irakiennes

Taghrib (APT)
Le gouvernement irakien reçoit la loi qui le gouvernement de Bagdad de prendre des mesures pour expulser les forces américaines le plus tôt possible.
Le parlement irakien charge le gouvernement d
Selon un membre de la Commission pour la sécurité et la défense du Parlement irakien, « la décision du Parlement d’expulser les forces américaines du pays s’impose au gouvernement ».

Ali al-Qanemi, membre de la Commission pour la sécurité et la défense du Parlement irakien, a déclaré, mardi 21 janvier, que la décision du Parlement d’expulser les forces américaines du pays était une décision nationale qui avait été prise conformément aux conditions actuelles et dans le cadre des intérêts nationaux, car la présence des militaires américains et les crimes qu’ils avaient commis contre les commandants et les combattants des Hachd al-Chaabi étaient inadmissibles.

« Le gouvernement a pratiquement commencé les mesures nécessaires pour préparer le retrait des forces américaines d’Irak », a déclaré Ali al-Qanemi, ajoutant que tous les militaires américains quitteraient l’Irak d’ici la fin de l’année 2020.

Il a exclu la possibilité d’une confrontation entre les forces américaines et irakiennes, soulignant que les États-Unis savaient bien que cela mettrait en péril leurs soldats, déployés par milliers dans des bases en Irak.

Par ailleurs, le ministère irakien de l’Intérieur a fermé 900 sites internet reliés au groupe terroriste Daech, qui faisaient circuler des intoxications.

Le général Ziyad Mahareb al-Qaïssi, directeur du département de la lutte contre les rumeurs en Irak, a souligné que « faire circuler des rumeurs et des intoxications, cela fait partie des crimes dangereux pouvant mettre en péril la sécurité et la stabilité de l’Irak ».
votre nom
Votre adresse email