Date de publication19 Jan 2020 - 17:48
Code d'article : 448651

Les Francais n'ont pas cessé ses manifestations

Taghrib (APT)
Les manifestants français continuent à manifester pour réaliser leur exigences qui sont centrées autour des questions économique.
Les Francais n
Plus d’un an de protestations n’a visiblement pas suffi pour que le régime macronien comprenne ce que veulent les Français à savoir une France souveraine !

À la 62e semaine de protestation, un raccord en soi, le régime au pouvoir conduit droit le pays vers la catastrophe quitte à en faire payer le prix aux Français. Près de 3 % du PIB français imposé par l’Amérique à la France à titre de quota de servitude au sein de l’OTAN devra se conjuguer à une présence militaire française au Moyen-Orient pour le moins indésirable : Charles de Gaule appareille vers le golfe Persique tandis qu’en Irak et en dépit de l’exigence du parlement, Paris ne semble pas vouloir retirer ses forces et que dire de la Syrie où l’armée française supplétive des USA se comporte en force d’occupation. Et si les Gilets jaunes en parlaient ?

Pour la 62e journée de mobilisation à Paris, les gilets jaunes sont toujours dans la rue plus d’un an après le début du mouvement. Des milliers de manifestants étaient rassemblés tandis que des images de violences policières circulaient sur les réseaux sociaux.

Les manifestations de ce samedi étaient déjà marquées par des tirs de gaz lacrymogène et des interpellations. Les Gilets jaunes ont scandé des slogans anti-Macron, anti-policiers ou encore contre la réforme des retraites.

Selon l’agence russe basée en France, RT, pour le 62e samedi d’affilée, les Gilets jaunes se sont donné rendez-vous à Paris pour une manifestation déclarée entre la porte de Champerret et la gare de Lyon. En province, c’est sans déclaration qu’ils ont coutume de se rassembler.

Des tensions ont éclaté entre les forces de l’ordre et manifestants à Boulevard Richard-Lenoir, dans le XIe arrondissement de Paris. Afin de disperser les manifestants, les forces de l’ordre font de nouveau usage de gaz lacrymogènes.

Alors que les manifestations des Gilets jaunes et des grévistes prennent de l’ampleur de semaine en semaine, le gouvernement français s’est montré incapable de résoudre les problèmes économiques et de répondre aux demandes du peuple.

Dans le contexte des mesures d’austérité adoptées à l’intérieur du pays, la France de Macron augmente les dépenses militaires au-delà de ses frontières en confortant sa présence militaire au Moyen-Orient et en Asie de l’Ouest au détriment des Français.

Cette semaine, les autorités françaises ont annoncé le déploiement d’un système radar sur la côte orientale de l’Arabie saoudite un jour après qu’Emmanuel Macron, président français a évoqué l’escalade des tensions dans la péninsule arabe et le golfe Persique.

Cela intervient alors que le président français, Emmanuel Macron a fait part du déploiement du porte-avions Charles- de Gaulle pour « soutenir l’opération Chammal », en Asie de l’Ouest.

« La France déploiera le porte-avions Charles- de Gaulle et son groupement tactique de janvier à avril pour soutenir les opérations militaires françaises au Moyen-Orient », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « Le porte-avions soutiendra les opérations de Chammal au Moyen-Orient de janvier à avril 2020 avant de se déployer dans l’océan Atlantique et la mer du Nord ». Il « sera le cœur d’opérations combinées de plusieurs pays européens », a-t-il souligné dans un discours prononcé devant deux avions de chasse Rafale.

71 % des investisseurs étrangers estiment que les mouvements de contestation et les grèves contre la réforme des retraites, toujours en cours, « ont un impact négatif sur l’attractivité de la France », a noté une étude commandée par Business France, l’agence de promotion de la France à l’étranger, à l’institut Kantar.

 
votre nom
Votre adresse email