Date de publication13 Jan 2020 - 18:22
Code d'article : 448071

L'Iran insiste sur la sortie des États-Unis de la région

Taghrib (APT)
La véritable vengeance des États-Unis pour leurs mesures criminelles et illégales dans la région, y compris l'assassinat du général Soleimani, est de forcer leurs troupes et leurs forces à quitter la région, estime le premier vice-président Es’hagh Jahangiri.
L
Notant que la présence et l'ingérence des Occidentaux dans les problèmes régionaux ont créé l'insécurité et l'instabilité, en particulier en Syrie et en Irak, M. Jahangiri a ajouté qu’après l’assassinat du lieutenant-général Qasem Soleimani, lors d'une attaque terroriste américaine, la haine des Iraniens envers les États-Unis s’est accrue.

Notant que la présence et l'ingérence des Occidentaux dans les problèmes régionaux ont créé l'insécurité et l'instabilité, en particulier en Syrie et en Irak, M. Jahangiri a ajouté qu’après l’assassinat du lieutenant-général Qasem Soleimani, lors d'une attaque terroriste américaine, la haine des Iraniens envers les États-Unis s’est accrue.

Il a également annoncé le soutien de l’Iran à la souveraineté syrienne et à son gouvernement pour assurer la sécurité de la région, ajoutant que l’Iran est prêt à renforcer ses liens économiques et bancaires avec la Syrie.

Jahangiri a également appelé à la mise en œuvre des accords à long terme entre les deux pays.

Khamis, pour sa part, a décrit l’assassinat du commandant iranien par les États-Unis comme un exemple des complots et des politiques bellicistes des Américains.

Le diplomate syrien a salué les services du lieutenant-général Soleimani en Syrie et à la nation syrienne, accusant les États-Unis de son martyre.

Il a également informé que le président syrien Bachar Assad devait dédier la plus haute médaille militaire de la Syrie au martyr Soleimani.

Il a ajouté que, par ses sanctions unilatérales, les États-Unis cherchent à répandre la faim et la pauvreté dans la région.
votre nom
Votre adresse email