Date de publication30 Nov 2019 - 15:31
Code d'article : 443782

Six autres pays européens vont rejoindre l'INSTEX

Taghrib (APT)
La Belgique, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède, tout en réitérant leur soutien à la préservation et à la mise en œuvre intégrale du Plan d'action global commun (PAGC) sur le programme nucléaire de l'Iran, vont rejoindre l'Instrument de Soutien aux transactions commerciales (INSTEX).
Six autres pays européens vont rejoindre l
Dans une déclaration conjointe publiée vendredi  29 novembre 2019 sur le site de la diplomatie belge, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède ont exprimé leur attachement la plus haute importance à la préservation et à la mise en œuvre intégrale du Plan d'action global commun (PAGC) sur le programme nucléaire de l'Iran par toutes les parties concernées.

Compte tenu du soutien continu de l'Europe en faveur de l'accord et des efforts en cours pour en mettre en œuvre la partie économique, et pour faciliter le commerce légitime entre l'Europe et l'Iran, nous sommes en passe de devenir actionnaires de l'Instrument de Soutien aux transactions commerciales (INSTEX) sous réserve de l'accomplissement des procédures nationales.

L'INSTEX a été créé par la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni en janvier 2019.
votre nom
Votre adresse email