Date de publication28 Nov 2019 - 12:47
Code d'article : 443599

L'Iran organise de grands exercices militaires

Taghrib (APT)
Le commandant adjoint de l’opération de l’armée de Terre de la RII a fait part de l’essai réussi des drones de combat et du véhicule-suicide « Heydar-1 » lors de la manœuvre « Zolfaqar Velayat ».
L
Le commandant adjoint de l’opération de l’armée de Terre de la RII, le général Kioumars Charafi, fait référence au déroulement de l’exercice d’envergure Zolfaqar Velayat dans le nord-ouest du pays, en affirmant :

    « Lors de la manœuvre Zolfaqar Velayat, des exercices militaires surprises et d’assaut se sont effectués pour la première fois par l’armée de Terre et les brigades d’assaut rapide. »

« Les forces participant à cette manœuvre ont utilisé plusieurs armes modernes conçues par le quartier général de l’armée de Terre », a déclaré le général Charafi. Et d’ajouter :

    « Dans le domaine de l'artillerie, nous avons utilisé des balles intelligentes et de précision, et dans le domaine des armes anti-blindés, le missile « Dehlavieh » destiné à la destruction de cibles. »

« Nous avons particulièrement utilisé des drones de combat. Lors de cet exercice, la puissance des drones a été également évaluée. Par ailleurs, l’unité de drones destinée à l’armée de Terre a utilisé pour la première fois des drones de défense récemment lancés dans le domaine défensif et ces appareils sont en mesure d'identifier et d'atteindre correctement les cibles aériennes », a indiqué le haut commandant de l’armée iranienne.

« L'un des équipements utilisés dans cet exercice était le véhicule-suicide Heydar-1, utilisé pour la première fois et qui a permis de cibler avec succès les équipements blindés et d’y infliger des dommages importants », a déclaré le général Charafi.

Il a par ailleurs fait allusion à l'utilisation du réseau de communication sécurisé et du système destiné à la guerre électronique nommée « Janjal », lors de l’exercice de Zolfaqar Velayat avant de fait savoir que les forces terrestres de l’armée iranienne avaient d'ores et déjà pris des mesures efficaces dans le domaine de la guerre électronique et qu’elles étaient plus que jamais capables de coordonner les forces de l’armée en établissant un réseau de communication sécurisé.

À la fin, le commandant adjoint de l’armée de Terre a souligné : « Les troupes des brigades d’assaut rapide de l'armée de Terre sont parfaitement formées pour faire face aux menaces futures et ont la capacité de mener un combat terrestre à différents niveaux opérationnels et logistiques. »

L’exercice Zolfaqar Velayat, ayant également des phases diurne et nocturne, s'est déroulé le mardi 19 novembre avec l’appui d’hélicoptères aéroportés dans une zone au nord-ouest du pays en présence d’unités d’infanterie mobiles notamment les brigades 40, 41, 321, de l’unité spécialisée et du groupe 433 d’ingénierie.

 
votre nom
Votre adresse email