Date de publication27 Nov 2019 - 17:07
Code d'article : 443570

L'incendie d'une base israélienne à Beit Hanoun

Taghrib (APT)
Un groupe de jeunes Palestiniens ont incendié, mercredi 20 novembre, une base militaire du régime israélien dans l’est de Beit Hanoun (nord de la Bande de Gaza) et ont quitté les lieux sains et saufs.
L
Plus tôt à l’aube, l’aviation israélienne a tiré plusieurs roquettes sur la banlieue de Damas, capitale syrienne. Les missiles ont été largués par les avions de combat israéliens qui ont pénétré le sol syrien depuis le Golan occupé et la ville libanaise de Marjayoun, a-t-on appris de l’agence de presse syrienne SANA.

Selon la même source, la plupart des missiles ont été interceptés et détruits par la DCA syrienne.

« Une maison à Sa'sa', une localité du sud-ouest de Damas, a été détruite par la frappe israélienne. Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées. Ces derniers ont été transférés à un hôpital à Quneitra et à Damas », réaffirme SANA.

Dans la foulée, une source hospitalière a détaillé qu’une femme et un homme avaient perdu la vie.

« Une autre maison dans la banlieue de Qudsaya a été gravement endommagée et un de ses habitants a été blessé », indique SANA.

La DCA syrienne a, à maintes reprises, intercepté et neutralisé les frappes aériennes d’Israël.
votre nom
Votre adresse email