Date de publication19 Nov 2019 - 14:05
Code d'article : 443041

Les Etats-Unis mettent en garde l'Egypte pour ses programmes d'achat militaires

Taghrib (APT)
Les États-Unis ont mis en garde l'Égypte contre l'acquisition de chasseurs russes, Su-35, évoquant de possibles sanctions contre Le Caire, a rapporté le Wall Street Journal. Après le secrétaire d'État Mike Pompeo et le chef du Pentagone, Mark Esper, une autre autorité américaine a exhorté Le Caire à annuler l'accord sur l'achat de chasseurs russes Su-35.
Les Etats-Unis mettent en garde l
Le secrétaire d'État américain adjoint aux Affaires politiques et militaires, Rene Clarke Cooper, qui s’est rendu aux Émirats arabes unis, pour assister au Dubai Airshow 2019, a réitéré ce lundi la mise en garde de Washington à l’Égypte contre l’achat de Su-35 russes.

« L’acquisition de chasseurs russes peut entraîner des sanctions américaines… L’Égypte connaît ce risque », a-t-il affirmé.

En tant qu’un des principaux importateurs d’armes russes, l’Égypte a peu de chances de succomber au chantage américain et d’acheter des Su-35, a commenté à Sputnik Igor Korotchenko, directeur du Centre mondial d’analyse du commerce des armes.

L'accord conclu entre Moscou et Le Caire prévoit la livraison de plus de deux douzaines d'appareils pour environ deux milliards de dollars, selon les révélations du journal russe Kommersant. Il serait entré en vigueur fin 2018 et les livraisons pourraient commencer dès 2020 ou 2021.

Rappelons que l’achat de S-400 est aussi la pomme de discorde entre Ankara et Washington. Ce dernier insiste depuis longtemps pour que la Turquie annule ses achats de S-400 à Moscou en menaçant d'imposer des sanctions.
votre nom
Votre adresse email