Date de publication16 Nov 2019 - 15:59
Code d'article : 442915

L’Assemblée des économistes et des activistes de l’économie du monde musulman

Taghrib (APT)
A la troisième journée de la conférence de l’Unité islamique, la réunion l’Assemblée des économistes et des activistes de l’économie du monde musulman a été tenue.
L’Assemblée des économistes et des activistes de l’économie du monde musulman
Selon l’agence Taghrib (APT), la réunion a été présidée par cheikh Mesbahi Moghadam membre du Conseil du discernement du système islamique.

La réduction ou l’élimination du dollar des échanges économiques du monde musulman, le renforcement du front de la résistance et le pouvoir économique des pays islamiques sont des axes de cette réunion.

Dans cette réunion, l’ayatollah Araki secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques a indiqué des points religieux liés à l’économie. Les pays islamiques ne doivent pas besoin des pays colonisateurs pour combler leurs besoins économiques, a-t-il précisé.

Dans notre culture religieuse, nous croyons que Dieu est la source de la vie. Nous devons soutenir les pays islamiques. La supériorité de société islamique sur d’autres société est évidente. L’indépendance économique est une évidence de la religion islamique, a-t-il suivi.

Lors de cette réunion cheikh Mesbahi Moghadam a insisté sur la création des bazars communs et l’utilisation des potentiels intérieures des pays islamiques. L’idée de la création du bazar islamique doit devenir opérationnel, a-t-il insisté.

L’utilisation d’immenses potentiels des pays islamiques dans le domaine économique entraine l’unité parmi les pays islamiques, a-t-il précisé.
 
votre nom
Votre adresse email