Date de publication9 Nov 2019 - 11:46
Code d'article : 442148

Le nouveau chef de l'armée israélienne ordonne la continuité des tirs sur les Palestiniens

Taghrib (APT)
Alors que le régime israélien vient de nommer un criminel de guerre Naftali Bennett à la tête des affaires militaires, les Palestiniens ont participé massivement aux manifestations de la Marche du grand retour qui se poursuit chaque vendredi depuis le 30 mars 2018.
Le nouveau chef de l
Les Palestiniens ont été appelés comme chaque vendredi par le comité d’organisation de la grande Marche du retour à rejoindre les manifestations avec le slogan « Nous poursuivrons ».

Le comité a affirmé que ces manifestations pacifiques se poursuivront jusqu’à la réalisation de toutes les revendications légitimes du peuple palestinien dont la levée du blocus.

Selon le porte-parole du ministère de la santé à Gaza, Achraf al-Qodra, au moins une soixantaine de Palestiniens ont été blessés dont 20 par balle réelle par les militaires israéliens.

Depuis le 30 mars 2018, les Palestiniens se rassemblent chaque vendredi à la frontière de la bande de Gaza avec la Palestine occupée.

« Nous transformerons en villes fantômes les villes des usurpateurs », a affirmé Yahya Sinouar, remerciant l'Iran pour son appui à la Résistance palestinienne.

« Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a nommé l’ancien ministre de  l’Education, Naftali Bennett, au poste de ministre des Affaires militaires de son cabinet de transition », ont rapporté certains médias. Le parti de Bennett rejoindra ainsi le parti Likoud de Netanyahu.

La chaîne 13 de la télévision israélienne a rapporté que cette nomination a pour objectif d’empêcher Bennett de rejoindre le parti rival Bleu-blanc.

 
votre nom
Votre adresse email