Date de publication4 Nov 2019 - 14:45
Code d'article : 441752

Les missiles sous-marins iraniens attendent les ennemis agresseurs

Taghrib (APT)
Le commandant en chef de la marine iranienne, l’amiral Hossein Khanzadi, a fait allusion au fait que l’Iran avait une frontière maritime avec 12 pays voisins, autrement dit, une frontière avec 80% des pays riverains, et a déclaré que « de neuf passages stratégiques situés en mer d’où traversent les marchandises, cinq se trouvent en Iran ».
Les missiles sous-marins iraniens attendent les ennemis agresseurs
S’attardant sur le fait que les réserves énergétiques mondiales sont situées dans la région du golfe Persique, l’amiral Hossein Khanzadi a indiqué que « la région abrite plus de 60% du pétrole brut et 45% du gaz mondial ».

Il a précisé que la plupart des actes de piraterie se déroulaient dans le golfe d'Aden avant d’avertir que cette région représente une menace sérieuse qui risque de se développer à l'avenir.

« Aujourd’hui, 30 pays du monde ont déployé leurs navires de guerre dans cette région et les destroyers Alvand et Bouchehr y patrouillent pour assurer la sécurité de notre flotte commerciale », a-t-il poursuivi.

Le commandant de la marine iranienne, l’amiral Hossein Khanzadi, lors d'une conférence de presse, le dimanche 3 novembre 2019, à Téhéran.

 L'amiral Khanzadeh a en outre souligné les réalisations de la marine iranienne: « Aujourd'hui, dans notre marine, nous avons mis au point la technologie permettant de lancer des missiles sub-marins. Les mains-d’œuvre, la capsule sous-marine, le missile et sa fusée sont tous locaux et iraniens. En novembre dernier, le missile a été lancé pour la première fois et nous voilà aujourd’hui en phase de production de masse », s’est-il félicité.

Il a aussi souligné que l’Iran possède aujourd’hui la plus grande flotte de la mer Caspienne après la Russie. « Le plus grand navire logistique au Moyen-Orient appartient à l’Iran. Avec un seul ravitaillement, il peut faire un tour du monde », a-t-il encore détaillé.

Évoquant la présence des délégations chinoise et russe aujourd’hui à Téhéran, l’amiral Khanzadi a déclaré: « Des exercices conjoints sont prévus pour janvier visant à exposer l'autorité de la République islamique qui est à la hauteur d’organiser des manœuvres de haut niveau avec d’autres puissances. »

 
votre nom
Votre adresse email