Date de publication3 Nov 2019 - 13:40
Code d'article : 441676

L'armée US reconstruit sa base dans le nord de la Syrie

Taghrib (APT)
L’Agence turque Anadolu a fait part du début de la reconstruction d’une base américaine au sud de Kobané (Ain al-Arab), une base qui avait été détruite lors de l’invasion turque dans le nord-est de la Syrie.
L
« Une cinquantaine de blindés et de camions avec des plaques d’immatriculation irakienne se sont rendus dans le village de Sarin en empruntant l’axe stratégique M4 reliant Manbij à Qamichli avant de se diriger vers Kobané.

Et ce, alors que les bases militaires dans les villages de Sarin et de Sabite, situés à 30 km au sud des frontières turques, avaient été évacués et détruits plus tôt au cours de l’opération « Source de paix » lancée par l’armée turque contre les milices kurdes et Forces démocratiques syriennes (FDS).

Par ailleurs, les forces américaines ont repris vendredi dernier leurs patrouilles aux alentours des puits de pétrole situés dans le nord-est de la Syrie.

Les experts turcs en questions militaires ont accordé à Sputnik une interview sur le pourquoi du retour des Américains dans les zones qu’ils avaient auparavant évacuées.

« Comme vous le savez, le 22 octobre, la Turquie et la Russie ont signé un accord à Sotchi pour résoudre la situation dans le nord de la Syrie. L’un des points les plus importants de ce document est la reconnaissance par ces deux pays de l’intégrité territoriale de la Syrie. Cet accord témoigne également de la défaite des États-Unis et de la perte de son influence dans cette zone ; ce qui contredit le projet américain de créer une entité appartenant à l’État kurde. L’objectif de Washington serait plutôt de s’assurer du transfert du pétrole du nord de l’Irak vers la Méditerranée. Et pour ce faire, il lui faut créer une entité pseudo-étatique kurde au Moyen-Orient. Les forces kurdes soutenues par les États-Unis ont été forcées de quitter la zone d’opération ; ce que les États-Unis ne voulaient absolument pas autoriser.

 
votre nom
Votre adresse email