Date de publication3 Nov 2019 - 13:16
Code d'article : 441671

La politique américaine continuent leur animosité contre l'Iran

Taghrib (APT)
À la veille du 4 novembre baptisé "journée de la lutte contre l'Arrogance mondiale", le Leader de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei a reçu en audience des milliers de lycéens et d'étudiants du pays.
La politique américaine continuent leur animosité contre l
"En 65 ans, c’est-à-dire depuis 1964 où les États-Unis ont poussé le défunt fondateur de la République islamique à l’exil jusqu’en cette année 2019, l’Amérique n’a changé ni de politique ni de comportement. C’est une puissance inexorablement impérialiste qui ne connaît pas de limite dans son action dévastatrice. Certes, l’Amérique d’aujourd’hui est plus affaiblie que dans les années soixante, mais bien plus effrontée et impudente qu’il y a 60 ans. Les États-Unis n’ont jamais cessé de se comporter en ennemi face à la nation iranienne même sous le régime de Chah où ils n’ont pas hésité à renverser un gouvernement nationaliste, celui de Mossadegh qui a toutefois commis la grave erreur de faire confiance aux Américains. Après la victoire de la Révolution islamique jusqu’à nos jours, cette politique hostile et anti-iranienne reste la même, marquée qu’elle est, de sanctions, de menaces, d’infamie, d’actes de sabotage et de tentatives d’infiltration", a souligné le Leader de la Révolution lors d'un discours devant les étudiants et les lycéens réunis à Téhéran.

"D’aucuns ont tendance à falsifier l’Histoire pour placer le début des tensions et des divergences Iran/États-Unis, le 4 novembre 1979, soit le jour où les étudiants iraniens ont pris l’ambassade américaine à Téhéran, or cette divergence est bien antérieure ; elle date du 19 août 1953 et même avant, c’est-à-dire de l’époque où un régime corrompu présidait au destin du peuple iranien, et ce à la faveur du soutien tout azimut des États-Unis", a-t-il fait remarquer.
votre nom
Votre adresse email