Date de publication23 Oct 2019 - 16:30
Code d'article : 440808

L'armée syrienne est décidée à défendre les frontières du pays

Taghrib (APT)
Poursuivant le déploiement de ses troupes sur la bande frontalière syrienne avec la Turquie, l’armée syrienne est entrée ce mardi dans des villages près de Tall Tamer, dans la province de Hassaké, dans le nord du pays, ont annoncé des sources sur le terrain citées par al-Ekhbariya.
L
Les unités de l’armée étaient entrées ce matin dans les villages de Kozaliya Choueich, Nofaliya, Mahal, Badran, Hizam, Kahfat al-Maratti, Dhbeib, Choueich, Alqana, Om Laban et Wassetta dans la banlieue nord-ouest de Hassaké au milieu d’un accueil par acclamations des habitants.

L’agence officielle syrienne SANA a rapporté que des unités de l’armée étaient parties de la localité de Tell Tamer prenant l’autoroute d’Alep-Hassaké et qu’elles allaient poursuivre leur progression pour rencontrer les autres unités de l’armée qui avancent depuis le gouvernorat de Raqqa.

SANA a affirmé que l’armée œuvre pour sécuriser l’autoroute, faire face à l’agression turque et protéger les habitants.

La Turquie a lancé une offensive militaire, mercredi 9 octobre, contre le Nord syrien, sous prétexte d’éloigner les miliciens kurdes de ses frontières. L’offensive a suscité une vague de critiques partout dans le monde.

Suite à cette violation, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont signé un accord avec Damas permettant à l’armée syrienne de se déployer dans certaines villes du nord comme Raqqa, Manbij, Ras al-Aïn, Tall Tamer et Kobané.
 
votre nom
Votre adresse email