Date de publication23 Oct 2019 - 9:56
Code d'article : 440745

La coopération entre l'Iran et la Russie renforcent la stabilité de la région

Taghrib (APT)
La coopération russo-iranienne aura un impact positif sur la sécurité du Moyen-Orient et contribuera à la stabilisation de la région à l’avenir », a affirmé le chef d’état-major adjoint des forces armées iraniennes, le général de brigade Mahdi Rabbani, devant le 9e forum de Xiangshan.
La coopération entre l
« La situation sécuritaire au Moyen-Orient n’est malheureusement pas très satisfaisante à l’heure actuelle, mais grâce aux coopérations entre des pays tels que l’Iran et la Russie, la situation va s’améliorer », a affirmé le général de brigade Rabbani cité par l’agence de presse russe Sputnik.

« Nous avons la certitude que notre coopération efficace avec la Russie et avec des pays asiatiques comme la Chine est à elle seule un facteur positif », a également ajouté le haut cadre militaire iranien.

Le général de brigade Rabbani a également présenté une analyse sur les questions sécuritaires actuelles dans le monde surtout dans la région de l’Asie de l’Ouest, ajoutant :

« Par leur nouvelle doctrine et leur politique de ramener la sécurité mondiale à une question de business, l’Occident -surtout les États-Unis- cherche à représenter une nouvelle forme de “fascisme mondial” et à raffermir leur rôle dans le futur ordre international. »

« Cette politique a pour but d’inventer des menaces irréelles et d’assumer, à l’aide des alliés régionaux et transrégionaux, la tâche de suggérer la peur d’autrui. Et ils cherchent particulièrement à suggérer une peur envers les trois pays que sont l’Iran, la Chine et la Russie. Ce faisant, ils espèrent pouvoir justifier leur présence, l’augmentation de leurs bases militaires et leur ingérence grandissante dans différentes régions du monde, dont l’Asie de l’Ouest, de l’Est et du Sud-Est jusqu’aux frontières de l’Europe de l’Est. Cela leur permettrait de reprendre l’exemple de l’époque de la Guerre froide, afin de piller les richesses des régions concernées sous prétexte d’assurer la “sécurité des pays alliés“ ; alors qu’en réalité, ils empêchent les pays du monde de subvenir à leurs besoins vitaux en matière de paix, de sécurité et de développement durable. »

Le 9e forum de Xiangshan qui a pour thème « maintenir l’ordre international et promouvoir la paix dans la région Asie-Pacifique », se déroule du 20 au 22 octobre. 23 ministres de la Défense, six chefs d’état-major et des centaines d’experts et de scientifiques de plus de 100 pays du monde y participent.
votre nom
Votre adresse email