Date de publication16 Oct 2019 - 13:09
Code d'article : 440204

L'attaque contre le pétrolier iranien n'est pas menée par un groupe indépendant

Taghrib (APT)
Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que l’attaque contre le pétrolier SABITI avait été menée par un ou plusieurs États.
L
Ce mardi 15 octobre, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré que les informations collectées jusqu’ici prouvaient que l’attaque visant SABITI avait été menée par un ou plusieurs États. « L’enquête se poursuit et nous n’accusons aucun État tant que nous n’obtiendrons pas des résultats authentiques ».

M. Zarif a souligné que l’attaque visant le pétrolier iranien avait été un acte « sophistiqué » appuyé par un « État ».


Concernant l’échéance de quatre mois, donnée par le Groupe d’action financière (GAFI) ou Financial Action Task Force (FATF), à l’Iran, le chef de la diplomatie iranienne a déclaré : « Des mesures productives ont été déjà entreprises en Iran pour la prochaine conférence de FATF. Le ministère des Affaires étrangères fait ses efforts a maxima pour réduire tant que possible les dommages que subirait le pays ».

Interrogé pour savoir si le frère du prince héritier des Émirats arabes unis s’est rendu en Iran, M. Zarif a répondu que non. « J’ai vérifié les informations à ce propos et cette nouvelle n’est pas authentique ».

 
votre nom
Votre adresse email