Date de publication9 Oct 2019 - 15:36
Code d'article : 439604

Une puissante coalition est déjà formée contre les Etats-Unis dans le Golfe Persique

Taghrib (APT)
L’Iran, la Russie et la Chine organiseront un exercice militaire naval conjoint pour la première fois depuis la victoire de la Révolution islamique.
Une puissante coalition est déjà formée contre les Etats-Unis dans le Golfe Persique
Le contre-amiral Hossein Khanzadi, commandant de la Marine de l’armée iranienne, est arrivé, mardi 8 octobre, à Moscou pour participer à une conférence réunissant les commandants des Forces navales des pays littoraux de la mer Caspienne qui devra avoir lieu à Saint-Pétersbourg.

« Un accord de coopération militaire sera signé par les commandants en chef des Forces navales des cinq pays littoraux de la mer Caspienne lors de cette conférence », a déclaré Hossein Khanzadi.

Il a également évoqué les exercices militaires navals irano-russes qui se tiendraient bientôt : « Quand deux ou plusieurs pays décident d’organiser des exercices militaires conjoints, cela signifie qu’une coopération de grande envergure est en cours entre eux ».

Le contre-amiral Hossein Khanzadi a déclaré que l’imminent exercice irano-russe aurait pour objectif de renforcer les capacités de combat des forces iraniennes et russes et de favoriser le rétablissement de la sécurité collective dans certaines régions. « Des coordinations nécessaires ont été déjà faites et des préparatifs ont été lancés par l’Iran et la Russie et nous espérons que les exercices conjoints auront lieu d’ici la fin de l’année en cours dans l’Océan indien », a expliqué le commandant en chef de la Marine de l’armée iranienne.

Dans la foulée, le général de brigade Qadir Nezami, chargé des affaires internationales et de la diplomatie défensive de l’état-major des Forces armées iraniennes, a déclaré, lundi 7 octobre que la République islamique d’Iran organiserait bientôt un exercice naval conjoint trilatéral avec la Chine et la Russie, dans les eaux internationales et libres du nord de l’Océan indien et la mer d’Oman, pour la première fois depuis la victoire de la Révolution islamique.

« Les exercices militaires suivent normalement divers objectifs, dont le transfert d’expériences tactiques et militaires. Ils sont parfois porteurs de messages politiques et mettent en évidence une certaine cohérence entre les organisateurs des manœuvres. Les exercices militaires conjoints font généralement l’objet des analyses politiques et militaires et s’imposent dans les évolutions stratégiques », a déclaré Qadir Nezami.

 
votre nom
Votre adresse email