Date de publication8 Oct 2019 - 16:02
Code d'article : 439499

« MBS opte pour une stratégie de zéro problème avec les voisins »

Taghrib (APT)
Pour réaliser son slogan de faire parvenir le royaume à une « puissante économie », le prince héritier d’Arabie saoudite semble penser à une nouvelle approche : réduire les problèmes avec les visions, y compris l’Iran », écrit le site d’information et d’analyse politique Lebanon 24.
« MBS opte pour une stratégie de zéro problème avec les voisins »
Suite aux évolutions récemment survenues dans la région et surtout, après que les États-Unis ont préféré ne pas réagir aux attaques contre les installations pétrolières d’Aramco, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane aurait finalement opté pour une politique qui consiste à réduire au minimum les tensions avec les voisins, dont l’Iran, écrit Lebanon 25 citant des sources proches de MBS.

Le prince héritier veut maintenir l’Arabie saoudite loin des tensions sécuritaires et militaires, afin que le pays puisse avancer vers une économie puissante, une économie qui ne dépendrait pas à 100% au pétrole, ajoute l’article.

Les analystes y établissent un lien avec la préférence des Émirats arabes unis pour réduire sa présence militaire au Yémen et estiment que l’Arabie saoudite est entrée dans une phase de règlement de compte.

« C’est sur ce fond que le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a annoncé en septembre dernier, que le prince héritier de Riyad lui avait demandé d’arranger une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani ; or, en Irak, aussi, le chef du bureau du Premier ministre Adel Abdel Mahdi a fait part d’une médiation entre l’Arabie saoudite et la RII », écrit Lebanon 24.

Téhéran, pour sa part, confirme avoir reçu quelques signes de Riyad, rappelle le site web libanais qui fait également allusion à une rencontre organisée en Russie entre le ministre iranien du Pétrole et son homologue saoudien.

 
votre nom
Votre adresse email