Date de publication7 Oct 2019 - 10:03
Code d'article : 439333

Arabie: de nouveaux détails révélés sur l'assassinat d'un célèbre général

Taghrib (APT)
La révélation de nouveaux détails sur l’assassinat du garde du corps personnel du roi Salmane d’Arabie saoudite, le général Abdelaziz al-Fagham, montre que ce meurtre a été lié à certains dossiers sensibles de la famille royale dont celui de la guerre au Yémen.
Arabie: de nouveaux détails révélés sur l
Dans ce contexte, plusieurs princes saoudiens dont les noms sont parfois cités en tant que rivaux potentiels du prince héritier Mohammad ben Salmane à la succession de son père, se disent inquiets de devenir des cibles d’assassinat commandités par MBS. 

Le quotidien Al-Quds Al-Arabi a écrit dans un article que l’assassinat du général al-Fagham était lié à la guerre au Yémen. Citant une source bien informée, le journal a ajouté que le roi Salmane ne peut consacrer qu’une heure par jour à ses fonctions de souverain étant donné que son état de santé ne lui permet d’être en état de conscience seulement deux heures par jour.

Al-Quds Al-Arabi ajoute que le roi Salmane avait chargé son garde du corps personnel, le général Abdelaziz al-Fagham, de le mettre au courant de ce qui se passe réellement dans son royaume, dont les évolutions de la guerre au Yémen, étant donné qu’il n’a pas de confiance aux autres personnes de son entourage. Selon cette source, le roi Salmane sait parfaitement que les gens de son entourage se trouvent sous les vives pressions du prince héritier et qu’ils ne peuvent transmettre au roi les informations sélectionnées par MBS.

Le prince héritier ne se contente pas d’imposer son strict contrôle à la cour et il a exilé tous les princes qui critiquaient ses politiques. Ces derniers ont dû quitter la capitale, Riyad.

Le prince Mohammad ben Nayef a été exilé au nord du royaume. Le prince Ahmad ben Abdelaziz et ses proches sont sous la surveillance permanente des agents de MBS, car il est soupçonné d’avoir la possibilité de réunir derrière lui les princes de différents clans saoudiens pour défier MBS quand l’heure arrivera à la succession au trône.

Cette source rapporte qu’avant l’assassinat du général al-Fagham, plusieurs hauts officiers qui accompagnaient le roi Salmane lors des cérémonies officielles ont disparus dans la nature et que personne n’a entendu de leurs nouvelles depuis des mois.  

Le célèbre blogueur saoudien Mujtahid, le prince héritier saoudien essaie de contrôler la réaction des membres influents des Mutayr, tribu à laquelle appartenait le général al-Fagham.

Mujtahid ajoute que les efforts de MBS ont échoué jusqu’à présent et il a promis qu’il révélera bientôt de nouveaux détails sur certaines mesures prises par les Mutayr.

Auparavant, certaines sources ont révélé que les Mutayr veulent envoyer une délégation auprès du roi Salmane pour lui demander l’annonce de tous les détails de l’enquête menée sur l’assassinat du général al-Fagham.

Une vidéo a été déjà diffusée sur Internet qui montre un membre de la tribu, Abderrahman al-Mutayri, accuser le régime saoudien d’être responsable de l’assassinat du général al-Fagham.

 
votre nom
Votre adresse email