Date de publication6 Oct 2019 - 18:04
Code d'article : 439301

Idlib : des terroristes étrangers envoyés en renfort

Taghrib (APT)
Il y a deux semaines, la Turquie a annoncé vouloir lancer une vaste offensive contre Idlib sous prétexte de désarmer les terroristes de Hayat Tahrir al-Cham. L’annonce par Ankara d’une possible opération militaire à Idlib sous prétexte de désarmer le HTC renforce l’hypothèse selon laquelle la Turquie pourrait finir par affronter l’armée syrienne. Au même moment, les agences de presse ont affirmé que la Russie ne permettra à aucun prix qu’Idlib se transforme en une base terroriste destinée à mettre en danger les intérêts russes. De son côté, le président syrien Bachar al-Assad a violemment critiqué la Turquie et les États-Unis pour leur soutien avéré aux terroristes et leurs tentatives visant à empêcher un retour des réfugiés syriens dans leur pays.
Idlib : des terroristes étrangers envoyés en renfort
Dans ce droit fil, un groupe terroriste étranger pro-Ankara a envoyé un grand nombre de renforts sur plusieurs fronts où l’armée syrienne devrait lancer une offensive, a rapporté la version arabe de l’agence de presse Sputnik, citant un correspondant sur le terrain dans le nord de la Syrie.

D’après le correspondant de Sputnik, des renforts du Parti Al-Turkistani affluaient dans le nord-est de Lattaquié et dans la région de la plaine d’al-Ghaab, alors que des informations faisaient état de la prochaine offensive de l’armée syrienne sur ces fronts.

Les renforts seraient arrivés sur ces fronts avec une grande quantité de missiles, d’obus d’artillerie, plus de 200 drones et d’autres armes.

Le correspondant de Sputnik a déclaré que le nombre des éléments terroristes à al-Ghaab et au nord-est de Lattaquié s’élevait à 13 000 hommes.

Outre les renforts, les chefs du Parti Al-Turkistani et de Hayat Tahrir al-Cham se seraient rencontrés dans la banlieue de Jisr al-Chughour pour discuter de leur plan de défense dans le nord-est de Lattaquié et dans la région de la plaine d’al-Ghaab, au sud du gouvernorat d’Idlib.

Dans les semaines à venir, l’offensive de l’armée syrienne devrait débuter sur ces fronts alors qu’elle cherche à sécuriser l’axe oriental du gouvernorat de Lattaquié.

Pour rappel, l’armée de l’air syrienne a lancé, dans la nuit de jeudi à vendredi, de lourdes frappes contre les basions des terroristes déployés à Lattaquié, dans le nord-ouest du pays.

Selon une source militaire déployée dans la périphérie de Lattaquié, l’aviation syrienne a lancé plusieurs raids aériens contre la ville de Kabani à Lattaquié et ses environs, frappant plusieurs cibles appartenant aux terroristes, affiliés au Parti Al-Turkistani et à Hayat Tahrir al-Cham.

L’armée syrienne a également tiré plusieurs missiles sol-sol en direction des fortifications ennemies sur l’axe sud de Kabani.

 
votre nom
Votre adresse email