Date de publication7 Sep 2019 - 16:12
Code d'article : 436585

Hezbollah: L’ONU refuse de céder aux pressions des Etats-Unis

Taghrib (APT)
Le Conseil de sécurité de l’ONU a rejeté la demande des États-Unis, qui l’incitaient à adopter une résolution contre le Hezbollah libanais.
Hezbollah: L’ONU refuse de céder aux pressions des Etats-Unis
Des sources diplomatiques ont déclaré jeudi que le gouvernement américain avait bloqué une déclaration du Conseil de sécurité des Nations unies sur les récents affrontements entre le régime sioniste et le Hezbollah libanais.

L’Associated Press a pourtant déclaré avoir eu accès à un premier projet de déclaration. La déclaration aurait condamné « toutes les violations de la Ligne bleue ».

Dimanche 1er septembre, en réponse aux agressions récurrentes d’Israël, le Hezbollah libanais a pris pour cible un véhicule blindé de ce régime se trouvant dans le nord de la Palestine occupée à l’aide d’un missile antichar.

Les représailles de la Résistance se sont faites en réponse aux agressions répétées d’Israël, notamment aux frappes de drones sur le sud de Beyrouth ainsi qu’à l’attaque aérienne contre la Syrie ayant entraîné la mort de deux membres du Hezbollah.

La déclaration du Conseil de sécurité préparée par la France avait quant à elle appelé toutes les parties à faire preuve d’une « retenue maximale et de calme » et à s’abstenir de toute annonce pouvant exacerber les tensions.

Des diplomates ont rapporté à AP que la représentation américaine à l’ONU n’avait pas voté favorablement à la proposition française pour la simple raison qu’elle ne condamnait pas le Hezbollah.
votre nom
Votre adresse email