Date de publication24 Aug 2019 - 16:48
Code d'article : 435093

Première victoire de la résistance irakienne

Taghrib (APT)
Il y a quelques heures, le Conseil de sécurité national irakien s’est réuni en présence du Premier ministre Adel Abdel Mahdi pour examiner les quatre attaques qui ont visé ces dernières semaines des bases militaires appartenant aux Hachd al-Chaabi, l’une des composantes des forces armées nationales irakiennes.
Première victoire de la résistance irakienne




  


La réunion a été sans précédent par sa teneur résolument anti-américaine : le Premier ministre irakien a affirmé que l’État irakien avait « la responsabilité » de « protéger toutes les institutions militaires irakiennes, dont les Hachd al-Chaabi ». Cité par Al-Sumaria News, le Premier ministre a une nouvelle fois confirmé sa décision d’annuler le permis de tous les vols précédemment délivrés par des canaux autres que le bureau du Premier ministre. C’est en effet le Premier ministre en personne qui devrait émettre cette autorisation.

Le conseil de sécurité irakien a aussi voté la sécurisation des stocks d’armes appartenant aux Hachd et surtout le renforcement de la DCA de l’Irak en fonction des « circonstances et de la cadence des progrès du pays ».

Le Parlement irakien a menacé d’annuler le pacte militaire avec la coalition US, en cas d’une nouvelle attaque contre les Hachd al-Chaabi.

Le communiqué du Conseil rend hommage aux Hachd à titre de composante incontournable des forces armées nationales qui « ont libéré des villes irakiennes entières en mettant au pas les terroristes au prix de leur sang ». « Il appartient par conséquent à l’État irakien de défendre les Hachd », a-t-il estimé. Le numéro 2 des Hachd, Abou Mahdi Mohandes, a affirmé jeudi dans un communiqué que les quatre attaques contre des sites militaires de la Résistance irakienne à Bagdad, à Salaheddin et à Diyala avaient été perpétrées par des drones israéliens opérant sous la protection de la force aérienne US.

 
votre nom
Votre adresse email