Date de publication27 Jul 2019 - 17:16
Code d'article : 431550

Le respect de l'Iran pour toutes les religions monothéistes

Taghrib (APT)
La tenue annuelle de la cérémonie religieuse de Badarak démontre bien que la République islamique et le peuple iranien font preuve du respect envers des adeptes de toutes les religions monothéistes, a déclaré Sherly Avedian, responsable de l'association des Églises historiques d'Iran.
Le respect de l
Tout en appréciant le très bon accueil de la République islamique d’Iran de la de la cérémonie religieuse de Badarak, Madame Sherly Avedian a déclaré dans un entretien avec le correspondant de l'IRNA « en tant que chrétienne, arménienne  et iranienne, j'ai toujours essayé de faire entendre au monde le respect unique par l'Iran et les Iraniens envers les chrétiens et les fidèles de toutes les religions divines.

Lors de la conférence des religions monothéistes à Genève sur la position des Églises en Iran et le respect des Iraniens, le sujet était très intéressant pour les participants et ils en ont été ravis, a-t-elle ajouté.

«Je suis fier d'être arménienne et iranienne, et j'essaie de faire la bonne présentation de l'Iran au monde.»

Ella a également fait part de la publication d'un livre, sur les églises en Iran en anglaise, en persan et en arménien,  dont le deuxième volume sera en assyrien, en persan et en anglais.

Plus de trois milles pèlerins chrétien venus de diverses régions du monde sont accueillis ce samedi au monastère de Saint-Thaddée dans la province iranienne de l’Azerbaïdjan occidental afin d'assister à la 65e édition de la messe arménienne de Badarak.

Pendant les trois jours que dureront les célébrations, les fidèles venus de diverses régions du monde y compris l'Arménie, la Syrie, le Liban, les Pays-Bas, la France, l'Autriche, l'Allemagne et le Canada s’adonneront sereinement à leurs différents rites et rituels allant des simples prières journalières au sacrifice d’animaux en passant par le baptême des nourrissons, qui est l’un des sept sacrements respectés par la plupart des Églises chrétiennes.

En accomplissant leurs rituels et en allumant des cierges, les pèlerins espèrent expier leurs fautes en demandant la rémission de leurs péchés.

La présence des milliers frères de conviction chrétienne accueillis chaque année à cette occasion en Iran et qui s’adonnent librement à la pratique de leur religion est une preuve incontestable que la fraternité et le respect sont des éléments fondamentaux de l’islam et que les minorités religieuses vivent en paix dans ce pays islamique.

La tenue annuelle des cérémonies religieuses de la communauté arménienne démontre que tous les Iraniens se côtoient et coexistent pacifiquement en dehors de toute considération ethnique et religieuse.
votre nom
Votre adresse email