Date de publication17 Jul 2019 - 9:48
Code d'article : 430005

Al-Jazeera révèle: Bahreïn tente de troubler la sécurité intérieure de l'Iran

Taghrib (APT)
Le gouvernement bahreïni a engagé le groupe terroriste Ansar al-Forqan, lié à al-Qaïda, pour créer l’insécurité en Iran et mener des opérations terroristes dans le pays, a révélé un documentaire diffusé par la chaîne de télévision Al-Jazeera.
Al-Jazeera révèle:  Bahreïn tente de troubler la sécurité intérieure de l
La chaîne de télévision qatarie a diffusé un documentaire indiquant que les Al Khalifa avaient soutenu Ansar al-Furqan pour propager le terrorisme et créer l’insécurité en Iran.

Dans le documentaire, intitulé « Players with Fire », figurait le contenu d’une cassette vidéo classée de Hosham Baluchi, tué en 2015. L’émission montrait Baluchi disant que le gouvernement de Bahreïn l’avait engagé en 2006 pour des activités d’espionnage et autres opérations en Iran.

La courte vidéo montre que Bahreïn a également soutenu le groupe terroriste Jondullah.

Dans une partie de la vidéocassette, Baluchi s’est dit inquiet que les Al Khalifa décident de l’éliminer à cause des secrets qu’il connaît.

Le documentaire montre également Mohammad Saleh, le chef d’al-Qaïda à Bahreïn, confessant que les responsables de la sécurité de Bahreïn lui ont demandé d’assassiner en 2003 les dissidents chiites, dont Abdulwahhab Hussein.

Le rapport a ajouté que le roi Hamad ben Isa Al Khalifa de Bahreïn avait personnellement demandé que l’Arabie saoudite relâche le leader al-Qaïda de Bahreïn emprisonné en Arabie saoudite.

En mai 2015, Hosham Azizi, connu sous le nom d’Abuhafs al-Balushi, aurait été tué au Sistan-et-Baluchestan, dans le sud-ouest de l’Iran.

En juin 2017, la Force terrestre du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a tué le chef du groupe terroriste Ansar al-Forqan, Jalil Qanbar Zehi, lors d’affrontements sur les hauteurs de la région de Qasr-e Qand, dans le sud-est de l’Iran.

Le documentaire révèle également certains documents montrant que le gouvernement de Bahreïn a tenté d’assassiner un certain nombre de ses dissidents avec l’aide d’al-Qaïda.

Pour alimenter les hostilités à l’égard de l’Iran, Bahreïn est disposé à se transformer en une base militaire israélienne.

Le groupe terroriste Ansar al-Forqan a revendiqué l’attentat-suicide perpétré le 6 décembre dans la ville de Chabahar, dans le sud-est de l’Iran, qui a tué et blessé plusieurs dizaines de personnes.

Les révélations d’Al Jazeera sur le soutien de Bahreïn à al-Qaïda pour compromettre la sécurité de l’Iran interviennent alors que les autorités américaines, dont le secrétaire d’État, Mike Pompe ont accusé à plusieurs reprises la République islamique de soutien à Al-Qaïda.

La révélation de liens étroits entre les alliés régionaux des États-Unis et le groupe terroriste al-Qaïda prouve que les allégations de Pompeo contre Téhéran étaient totalement infondées et ne visaient qu’à détourner l’attention de l’opinion publique du soutien américain aux groupes terroristes.

 
votre nom
Votre adresse email