Date de publication14 Jul 2019 - 12:31
Code d'article : 429528

La police de Gibraltar arrête le capitaine et l’officier en chef de Grace 1 sous la pression de Londres

Taghrib (APT)
La police de Gibraltar, territoire britannique au sud de l'Espagne, a arrêté le 11 juillet le capitaine et le second du pétrolier iranien Grace 1, arraisonné il y a une semaine. L'Iran a dénoncé un acte de «piraterie» en haute mer.
La police de Gibraltar arrête le capitaine et l’officier en chef de Grace 1 sous la pression de Londres
Le capitaine et le second du pétrolier iranien Grace 1, arraisonné il y a une semaine par Gibraltar, ont été arrêtés le 11 juillet par la police du territoire britannique qui les soupçonne d'avoir violé les sanctions contre la Syrie, a indiqué la police.

D'autre part, deux autres officiers du pétrolier ont été arrêtés le 12 juillet, annonce la police du territoire britannique.

La police «confirme l'arrestation des deux officiers» du Grace 1, fait savoir le communiqué de la police, qui précise qu'ils sont de nationalité indienne, comme le capitaine et son second arrêtés le 11 juillet.

Ces arrestations interviennent dans un contexte de tensions grandissantes avec Téhéran, Londres accusant des navires iraniens d'avoir tenté, le 10 juillet au soir, de bloquer un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz.

Le capitaine et le second du pétrolier sont actuellement entendus au quartier général de la police du petit territoire britannique situé à l'extrême sud de l'Espagne, a expliqué la police dans un communiqué.

Selon un porte-parole, ils n'ont pas été inculpés jusqu'ici.

 
votre nom
Votre adresse email