Date de publication9 Jul 2019 - 9:06
Code d'article : 428732

Les USA n’ont d’autre choix que de tomber d'accord avec l’Iran

Taghrib (APT)
Un analyste américain a souligné que Trump avec sa folie avait mis dans l’impasse les États-Unis face à l'Iran.
Les USA n’ont d’autre choix que de tomber d
« Si nous voulons examiner le bilan de la politique étrangère du président Trump, on peut dire qu’il a lancé un défi majeur aux États-Unis, une tache impossible à savoir "remodeler" les comportements de deux civilisations anciennes que sont celle de l'Iran et de la Chine », précise Thomas Friedman dans son article paru par le journal américain The New York Times.


« Il relève de la naïveté de mettre sous pression deux grandes civilisations pour qu’elles reconsidèrent leurs comportements millénaires », lit-on sur les colonnes de cet article. Et de poursuivre : « Trump est entré dans cette arène sans avoir un objectif précis ni des alliés de taille qui le soutiennent. Aucune équipe sécuritaire nationale assez puissante ne l’accompagne et il est dépourvu de solution pour faire aboutir les objectifs contradictoires de la diplomatie américaine. »

Le commandant en chef de la marine de l'armée iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi souligne que la présence des navires américains dans le bassin du golfe Persique relève du simple spectacle et et elle est parfaitement "inutile".

Plus loin dans son article Friedman a indiqué : « Dix minutes avant de frapper l’Iran, Trump est revenu sur sa décision. C’était une démarche rationnelle. Nous n’avons pas encore réussi à rétablir la stabilité en Irak. Nous n’avons toujours pas pu sortir du bourbier afghan. Les États-Unis n’ont qu’aggravé les affrontements et l’effusion du sang dans tous les pays où ils sont intervenus militairement. Nous avons besoin de la coopération iranienne en Afghanistan. Trump a porté préjudice à l’Iran. Il a également porté atteint à la Chine. Plus de 250 milliards de dollars d’importations en provenance du géant asiatique sont frappés par des tarifs douaniers punitifs. Les États-Unis ont interdit au groupe chinois Huawei de fournir des équipements aux réseaux de télécommunications américains. Mais pour quel résultat? Rien. Trump s’enlise dans le bourbier qu’il a lui-même créé.»

« Nous devons parvenir à un accord avec la République islamique d’Iran. Si Trump est sage, il doit immédiatement signer un accord limité avec l’Iran. Parce que notre présence a été réduite au Moyen-Orient. Non seulement nous ne sommes pas en mesure de faire la guerre contre Téhéran, mais en plus nous ne pouvons rayer l’Iran de la carte, ni la Chine ni aucun autre pays. L'impasse créé par Trump a largement donné les coudées franches à la Russie et alors qu'elle fait avancer ses pions au Moyen-Orient, nous y perdons chaque jour un peu plus de notre influence. Sans un accord avec l'Iran, l'impasse ne s'ouvrira pas. Peut-être », a-t-il réitéré. Et de conclure : « Toutes nos tentatives de changer la politique en Iran n’entraînera que le désordre. »
votre nom
Votre adresse email