QR codeQR code

Syrie: les terroristes équipés des armes sophistiquées

Taghrib (APT)

10 Jun 2019 - 12:43

Selon le journal arabe Raï al Youm, alors que l’armée syrienne tente de nettoyer les régions nord du pays de la présence des terroristes, ces derniers viennent d’être équipés de missiles antiaériens tirés à l’épaule.


En effet selon Raï al-Youm citant des sources à Beyrouth, le Front al-Nosra vient de recourir pour la 1re fois à des missiles antiaériens tirés à l’épaule et il semble bien qu’il ait acquis ces armes il y a peu.

Ce groupe terroriste a annoncé vendredi qu’il avait utilisé ces missiles dans la banlieue nord et ouest pour prendre pour cible un chasseur de l’armée syrienne, lequel, endommagé, avait été obligé de faire un atterrissage d’urgence. Il semblerait donc que les terroristes d’al Nosra aient acquis tout récemment des missiles anti-blindés et des missiles d’une précision chirurgicale.

Un avion de guerre des forces aériennes de l’armée syrienne aurait été touché par un missile antiaérien guidé au-dessus de la campagne du nord de Hama.

Auparavant, on avait découvert aussi dans les régions sud de la Syrie des missiles tirés à l’épaule de type TOW qui appartenaient soit au régime américain, soit au régime sioniste,a indiqué le journal arabe.

Raï al-Youm a ajouté que pour le moment Moscou et Damas n’avaient pas réagi à cette information. Selon le journal, il n’est néanmoins caché de personne qu’Ankara est impliqué de manière directe dans le soutien apporté aux groupes armés à Idlib et dans sa banlieue nord et ouest. S’il s’avère que c’est la Turquie qui a fourni ces derniers engins à al-Nosra, cela signifierait qu’il est entré en guerre contre les armées syrienne et russe. Ce qui entraînerait, selon le journal arabe, la mise à exécution par Moscou de ses menaces d’apporter un soutien aux unités kurdes syriennes à Tal Rafat, dans le but de les faire entrer en confrontation avec les forces affiliées à la Turquie.

Par ailleurs, d’autres médias évoquent le fait que les négociations commencées il y a un moins entre la Russie et la Turquie au sujet de l’escalade des tensions à Idlib auraient été suspendues à la demande de Moscou, et ce, en raison du soutien incessant fourni par Ankara aux groupes armés présents à Homs et dans le nord de la Syrie.

Il y a peu, les terroristes du Front al-Nosra et des groupes affiliés ont lancé des attaques contre des unités de l’armée syrienne dans la cité de Kafr Nabudah et le village d’al-Qassabiyah, dans la banlieue sud d’Idlib.

Des sites proches de « l’opposition syrienne » ont prétendu que les groupes armés avaient pris le contrôle de plusieurs zones stratégiques dans la banlieue nord de Hama, à l’instar d’al-Jabin, de Tall Malah, de Madrasaat el-Dahra et de Kafr. Ce qui a été démenti par les sources gouvernementales, qui ont au contraire fait état de lourds dégâts infligés aux terroristes.

Les opérations des groupes terroristes Hayat Tahrir al-Cham (ex-Front al-Nosra), Front al-Wataniya al-Tahrir et Jaïch al-Izza ont débuté jeudi contre l’armée syrienne.

Depuis le 11 mai, les forces syriennes ont réussi à libérer des parties du nord et du nord-ouest de Hama ainsi que des zones situées dans le sud-ouest de la province d’Idlib.

 


Code d'article: 424048

Nouvelles Lien :
http://www.taghribnews.com/fr/news/424048/syrie-les-terroristes-équipés-des-armes-sophistiquées

TAGHRIB (APT)
  http://www.taghribnews.com