Date de publication21 May 2019 - 16:34
Code d'article : 421311

L’Iran affirme qu'il ne cherche pas un conflit armé

Taghrib (APT)
L’Iran demande instamment au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, d’aider à lancer un dialogue diplomatique pour atténuer la «situation sécuritaire alarmante» dans la région élargie du golfe Persique.
L’Iran affirme qu
L’Ambassadeur d’Iran au sein des Nations Unies, Majid Takht-Ravantchi, a déclaré dans une lettre au chef de l’ONU et au Conseil de sécurité que l’ONU ne doit pas rester indifférente "pour s’attaquer aux causes profondes de la situation actuelle".

Il a accusé "certains cercles extérieurs de cette région" de politiques provocatrices et d'une escalade des tensions au Moyen-Orient.

Takht-Ravantchi a averti que "l'éruption de tout conflit potentiel passera bientôt du niveau régional et aura certainement des implications graves et étendues sur la paix et la sécurité internationales".

Le représentant permanent iranien a ajouté que l'Iran "ne choisira jamais la guerre", mais que "si la guerre nous est imposée, l'Iran exercera avec vigueur son droit inhérent à la légitime défense".

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a demandé à toutes les parties impliquées dans l'escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran "d'abaisser le discours et d'abaisser le seuil d'action".

 
votre nom
Votre adresse email