Date de publication20 May 2019 - 19:57
Code d'article : 421124

L’investissement étranger reprend vie dans l’industrie pétrochimique

Taghrib (APT)
Selon les estimations, la production des produits pétrochimiques d’Iran augmentera environ de 70% en 2021.
L’investissement étranger reprend vie dans l’industrie pétrochimique
La capacité nominale de l’industrie pétrochimique d’Iran est actuellement de 64 millions de tonnes qui, en 2021, arrivera à 94 millions de tonnes. Dans ce milieu, le directeur de l’investissement de la Société nationale de l’Industrie pétrochimique d’Iran a déclaré que les négociations se poursuivent avec les investisseurs étrangers du secteur de l’industrie pétrochimique.

En deux ans, la capacité de la production des produits pétrochimique d’Iran qui est de 31 millions de tonnes, atteindra les 51 millions de tonnes et la revenue de cet industrie qui est de 17.1 milliards de dollars, atteindra les 25 milliards de dollars ; une partie de cette revenue sera dépensée dans cette industrie et 31 millions de tonnes de produit seront vendus en trois formes de polymère, chimique et non-chimique d’une valeur de 17.1 milliards de dollars et que 8.5 milliards de dollars de ce montant sera vendus à l’intérieur du pays.

« L’attraction des investissements étrangers dépend à la situation internationale, les coopérations entre l’Iran et les autres entreprises et les pays du monde », a déclaré le directeur de l’investissement de la Société nationale de l’Industrie pétrochimique d’Iran, Hossein Alimorad.

« Actuellement, les relations basées sur gagnant-gagnant avec les entreprises et les différents pays européens et asiatiques connaissent un nouveau processus particulier et ce n'est pas la stratégie négative d'un pays qui aura un effet direct, aligné et rapide sur les autres pays », a ajouté M. Alimorad.

Il a ensuite souligné que les entreprises étrangers spécialement ceux des asiatiques veulent encore coopérer avec l’Iran, en prenant en considération la situation et les avantages de l'industrie pétrochimique d’Iran et en dépit des actuelles publicités négatives après la sortie des Etats-Unis du PGAC (Plan global d’action conjoint).

Au total des 31 millions de tonnes de produits vendable, 22.5 millions de tonnes de produits pétrochimiques seront exportés avec une valeur 12.1 milliard de dollars. Dans l’industrie pétrochimique, 108 mille personnes ont un emploi direct et le même nombre pour l’emploi indirect.

 
votre nom
Votre adresse email