Date de publication15 May 2019 - 13:05
Code d'article : 420260

Les forces yémenites répondent aux mercenaires saoudiens équipés des armes américaines et britanniques

Taghrib (APT)
Les frappes aériennes d’envergure des Yéménites contre des objectifs cruciaux en Arabie saoudite concordent avec les déclarations du leader d’Ansarallah lors de son récent entretien télévisé, a-t-on appris d’un expert militaire et stratégique.
Les forces yémenites répondent aux mercenaires saoudiens équipés des armes américaines et britanniques
Le général Aziz Rached, expert des questions militaires et stratégiques yéménite, a rappelé, lors d’une interview exclusive accordée à la chaîne de télévision iranienne Al-Alam, deux massacres perpétrés par la coalition d’agression saoudienne au mois de ramadan. « Les opérations menées par sept drones contre des objectifs cruciaux en Arabie saoudite constituent une riposte à ces massacres », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Les capacités des Yéménites en matière de drones progressent de jour en jour et ce progrès a été rendu possible par une solidarité exemplaire entre les unités balistiques et les unités d’artillerie. Les victoires enregistrées par les unités de drones des combattants yéménites montrent une fois de plus que ceux-ci ont prévalu sur les équipements militaires fournis par les États-Unis, le Royaume-Uni et Israël à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. »

Le général Aziz Rached a souligné que les opérations menées ce mardi par sept drones yéménites avaient mis en exergue l’inefficacité des systèmes de missiles Patriot de fabrication américaine qu’utilise l’Arabie saoudite.

« Le Yémen a pris pour cible des objectifs cruciaux en Arabie saoudite alors que celle-ci bénéficie du soutien indéfectible des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni. Les Yéménites ont prouvé, une fois de plus, qu’ils disposaient d’une banque de données listant les cibles stratégiques d’Arabie saoudite et qu’ils étaient en mesure d’infliger aux Saoudiens de lourds dégâts au cours de leurs attaques », a expliqué Aziz Rached.

Une frappe au drone sans précédent, c’est en ces termes qu’Al-Masirah qualifie l’attaque de ce mardi matin d’Ansarallah contre le territoire saoudien. Il s’agit d’installations vitales saoudiennes, ajoute la chaîne.  

L’expert yéménite a souligné que cette remarquable opération porte un rude coup aux pays agresseurs en sapant leur moral, que les armes américaines et britanniques avaient regonflé à bloc. « Cette opération démontre les prouesses scientifiques et académiques de la nation yéménite et rehaussera le moral des combattants yéménites. »

Selon Aziz Rached, « l’opération menée par sept drones yéménites dans le ciel saoudien constitue une défaite humiliante pour les forces spéciales américaines, connues sous le nom de “bérets verts”, qui sont déployées à Assir et à Najran pour intercepter les missiles et les drones yéménites ».

L’expert yéménite a ensuite précisé que cette attaque avait entraîné la chute des indices boursiers en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis et le scepticisme des investisseurs étrangers.

 
votre nom
Votre adresse email