Date de publication12 May 2019 - 15:57
Code d'article : 419702

Londres : des milliers de personnes défilent pour la Palestine

Taghrib (APT)
Des milliers de personnes ont défilé dans le centre de Londres le 11 mai pour une «Manifestation nationale pour la Palestine», à laquelle participait notamment Ahed Tamimi, jeune femme devenue symbole de la résistance palestinienne.
Londres : des milliers de personnes défilent pour la Palestine

Cette mobilisation fait suite à une semaine meurtrière à Gaza, où l'armée israélienne a tué au moins 25 personnes, tandis que des roquettes tirées par les mouvements armés de l'enclave palestinienne ont tué quatre personnes en Israël.

Les manifestants ont réclamé le droit à l'autodétermination du peuple palestinien, la levée du blocus sur Gaza et qu'Israël soit tenu responsable de violations du droit international.

Ils se sont rassemblés à Portland Place, au centre de la capitale britannique, et ont marché jusqu'à Whitehall, où plusieurs orateurs, dont le poète Benjamin Zephaniah, le rappeur Lowkey, l'historien et romancier Tariq Ali ainsi que des députés du parti travailliste, dont Diane Abbott, ont prononcé des discours devant la foule.


Accompagnée de son père Bassem et de l’ambassadeur palestinien au Royaume-Uni, la jeune Ahed Tamimi, icône de la cause palestinienne, devenue mondialement connue après avoir passé huit mois dans les prisons israéliennes en 2018, à l'âge de 17 ans, pour avoir giflé un soldat israélien qui s'appuyait sur un muret de sa maison, dans le village de Nabi Salah, en Cisjordanie.

«Nous choisissons de souffrir pour la liberté et la justice. L'injustice est partout
»

 
votre nom
Votre adresse email