Date de publication12 May 2019 - 13:23
Code d'article : 419654

Deir ez-Zor : les insurgés soutenus par l'armée américaine attaquée

Taghrib (APT)
Sur la rive est de l’Euphrate, les forces soutenues par les États-Unis, les FDS, sont la cible permanente d’attaques à la bombe ou de tirs nourris. Les dégâts infligés aux alliés des Américains en Syrie sont considérables.
Deir ez-Zor : les insurgés soutenus par l

Une forte déflagration a secoué mercredi dernier la ville d’al-Kashkia, à 75 km de l’est de Deir ez-Zor. Elle provenait d’une motocyclette piégée. Une personne a été tuée et trois autres blessées, a rapporté le journal syrien Al-Watan. Une autre attaque à la moto piégée a eu lieu au poste de contrôle des Forces démocratiques syriennes dans le village de Shahil à 37 km de Deir ez-Zor. Trois des membres du groupe rebelle ont été blessés.

Par ailleurs, le poste d’al-Barid dans la ville d’al-Tayaneh a été le théâtre d’accrochages entre les assaillants et les FDS.

Une bombe a explosé aux abords d’une route au sud de Raqqa. Deux membres des Unités de protection du peuple, affilées aux FDS, ont été blessés.

Le groupe terroriste Daech a revendiqué certaines des attaques qui visaient les FDS. La plupart ont été perpétrées par des individus non identifiés.

Les FDS ont lancé une chasse aux auteurs de ces attaques. Elles ont fait irruption dans des maisons et arrêté de nombreux jeunes gens.

Depuis le mois d’avril, plusieurs forces soutenues par les USA ont trouvé la mort dans les provinces de Raqqa et de Deir ez-Zor. Le 30 avril dernier seulement, 16 éléments terroristes ont été tués à Raqqa.

Les FDS dominent en ce moment la majorité des régions à l’est de l’Euphrate, où les habitants se sont soulevés contre leur présence.

Ces protestations continuent malgré leur répression sanglante par les FDS.

 
votre nom
Votre adresse email