Date de publication24 Apr 2019 - 13:53
Code d'article : 416631

Israël, un «Etat d'apartheid», selon l'ambassadeur de France aux USA

Taghrib (APT)
Prenant sa retraite, Gérard Araud, ambassadeur de France à Washington, a donné plusieurs interviews, caractérisées par un ton très libre. Lors d'un entretien, il a notamment fustigé la politique d'Israël à l'égard de la Palestine.
Israël, un «Etat d
Les départs à la retraite sont souvent l'occasion d'une libération de la parole, et c'est sans doute le cas de Gérard Araud, ambassadeur de France à Washington, déjà connu pour son franc-parler, apprécié des milieux hostiles à Donald Trump.


Sur le départ, l'ambassadeur de France à Washington compare Donald Trump à Louis XIV
Dans une interview accordée au média américain The Atlantic le 19 avril dernier, l'ambassadeur sur le départ a ainsi qualifié Israël d'«Etat d'apartheid». «Le problème c'est qu'il y a un tel déséquilibre de puissance entre [Palestine et Israël] que le plus fort pourrait en conclure qu'il n'a pas intérêt à faire des concessions», a-t-il analysé lors de cette entretien.

Ne s'embarrassant plus de langue de bois diplomatique, Gérard Araud a également fait valoir que le régime hébreu, en position de supériorité, avait intérêt au statu quo. «[Israël] n'a pas à prendre de décision pénible concernant les Palestiniens, soit de les priver complètement d'Etat, soit d'en faire des citoyens d'Israël», a-t-il déclaré.

«J'ai tout donné aux Israéliens. Les Israéliens devront me donner quelque chose
»

Gérard Araud a également commenté la politique du chef d'Etat américain, notamment au Moyen-Orient. «C'est un négociateur absolu», a-t-il jugé. Et de rapporter des propos que Donald Trump aurait, selon lui, tenu à Emmanuel Macron : «J'ai tout donné aux Israéliens. Les Israéliens devront me donner quelque chose.»

 
votre nom
Votre adresse email