Date de publication23 Apr 2019 - 12:32
Code d'article : 416405

Soudan : l’Arabie et les EAU mènent un coup d'Etat

Taghrib (APT)
Ce n’est pas le peuple soudanais, mais les côtes soudanaises en mer Rouge qui comptent pour l’axe Arabie-EAU-Israël, dit un penseur arabe.
Soudan : l’Arabie et les EAU mènent un coup d
En parlant du Soudan, la seule chose qui compte pour l’Arabie et les Émirats arabes unis, est les côtes du pays, et pas le peuple soudanais, affirme un penseur arabe.

Sur sa page Facebook, le penseur palestinien, Azmi Bishara, a écrit :

« Ce qui compte pour l’axe saoudo-émirati, en parfaite harmonie d’ailleurs avec Israël, n’est pas le peuple soudanais ; c’est de pouvoir asseoir sa mainmise sur les côtes soudanaises en mer Rouge, par le biais d’un gouvernement puissant mais stipendié. »

Selon l’agence de presse Tasnim qui rapporte la nouvelle, cet intellectuel arabe a précisé qu’après l’Égypte, c’est en Libye et au Soudan que l’axe saoudo-émirati a focalisé ses agissements.


Un pouvoir civil à la tête du Soudan pourrait se solder par un changement de donne dans le camp saoudien puisque géostratégiquement parlant, le Soudan n'a aucun intérêt à participer à la guerre contre le Yémen.

Certains hauts officiers de l’armée d’el-Béchir ont été en contact avec l’axe saoudo-émirati, a affirmé Azmi Bishara, qui estime probable que le coup d’état militaire au Soudan prépare le terrain à un renforcement de l’influence saoudo-émiratie, faute de vigilance des groupes et courants politiques, dans ce pays.

Bien que les protestataires soudanais soient contre le conseil militaire transitoire qui a pris en ce moment le pouvoir dans le pays, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis vont débloquer trois milliards de dollars pour ledit conseil.

 
votre nom
Votre adresse email