Date de publication14 Apr 2019 - 16:43
Code d'article : 414699

L'unité de la Palestine est très importante pour la sécurité mondiale

Taghrib (APT)
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire général du Front démocratique pour la libération de la Palestine, Nayef Hawatmeh, ont discuté de la situation dans la bande de Gaza et en Cisjordanie lors de pourparlers à Moscou vendredi, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.
L
Il est peu probable que la promesse de Benjamin Netanyahu d’annexer la Cisjordanie à Israël mette en danger les relations entre Tel-Aviv et les monarchies arabes.

« Les entretiens ont porté sur la situation autour du règlement du conflit israélo-palestinien, sur les dernières évolutions en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, y compris la tâche de restaurer l’unité nationale palestinienne », a indiqué le ministère russe dans une déclaration.

« La partie russe a réaffirmé son attachement à la solution du conflit israélo-palestinien à deux États sur une base juridique internationale bien connue, y compris les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies, de l’Assemblée générale des Nations unies et de l’Initiative de paix arabe », a affirmé le communiqué.

La Russie fait partie des opposants au « Deal du siècle » que Washington prétend être la solution au conflit palestinien, alors que beaucoup de pays dans le monde sont défavorables à ce plan qui bafoue les droits du peuple palestinien et les résolutions déjà adoptées par le Conseil de sécurité et d’autres instances internationales.

Le ministre russe des Affaires étrangères avait récemment évoqué aussi le « Deal du siècle », le qualifiant de « voie sans issue », bien que les États-Unis n’aient pas encore fourni de détails sur le contenu de ce « plan de paix ».

 
votre nom
Votre adresse email