Date de publication10 Apr 2019 - 10:38
Code d'article : 413843

Les USA ne pourront rien contre l'Iran

Taghrib (APT)
« Les Américains croient pouvoir attenter contre le Corps des gardiens de la Révolution islamique, contre la Révolution islamique et donc l’Iran; mais qu’ils sachent que par le dénigrement, ils ne parviendront à rien », a martelé l'Ayatollah Ali Khamenei, Leader de la Révolution islamique d’Iran, lors d’une audience accordée, le mardi 9 avril, aux forces du CGRI et à leurs proches.
Les USA ne pourront rien contre l


« Les États-Unis et les autres ennemis imbéciles de l’Iran ont concentré, tout au long de ces 40 dernières années, leurs efforts sur le dénigrement de la RII, mais en vain. Aujourd’hui, la RII bénéficie d’une grande marge de manœuvre dans la région voire dans le monde », a souligné le Leader de la Révolution islamique.

L’honorable Ayatollah Ali Khamanei a considéré le CGRI comme un organe distingué qui a lutté contre les ennemis, en première ligne des fronts : « Le CGRI est pionner, non seulement dans les combats avec l’ennemi, aux frontières du pays aussi bien qu’à l’extérieur, à des milliers de kilomètres, en Syrie, où il défend le saint mausolée de la vénérée Zeinab (AS), mais aussi dans les combats sur la scène politique. »

C’est justement ce qui a suscité l’animosité des USA envers le CGRI: « Les Américains croient pouvoir attenter contre le Corps des gardiens de la Révolution islamique, contre la Révolution islamique et donc l’Iran; mais qu’ils sachent que par le dénigrement et de faux prétextes, ils ne parviendront à rien. Leur ruse retournera vers eux-mêmes. Les ennemis de la RII comme Trump et les imbéciles qui l’entourent sont sur la pente du déclin. »

Le Leader de la Révolution islamique a ensuite évoqué les progrès remarquables de l’Iran, malgré 40 années de pressions économiques, politiques et médiatiques, témoignant de l’échec cuisant des plans de de l’ennemi pour contrer la marche en avant du peuple iranien.

« Contrairement à ce que les ennemis pensent, la puissance, la dignité et l’autorité dont bénéficient aujourd’hui la RII ne viennent pas de la bombe atomique – ce que nous ne disposons pas d’ailleurs, puisque nous avons dit, dès le début, que l’arme nucléaire contredit nos principes religieux et que nous n’en avons pas besoin – mais de la résistance, du sacrifice et de la clairvoyance de son peuple », a renchéri le Leader.

Il a fini par rappeler à tous les Iraniens, de toutes les couches sociales confondues aux responsables du gouvernement et aux forces armées, la nécessité de bien connaître leur rôle et leur devoir sur le chemin du progrès du pays, comme cela était le cas des prophètes et plus près de nous le feu fondateur de la République islamique d’Iran, l’imam Khomeini.

 
votre nom
Votre adresse email