Date de publication24 Mar 2019 - 10:49
Code d'article : 410434

Des Néo-Zélandaises portent un hijab

Taghrib (APT)
Appels à la prière dans le monde, femmes non musulmanes qui se voilent, plusieurs initiatives ont été lancées pour afficher une solidarité avec les victimes musulmanes de la tuerie de Christchurch, la semaine dernière.
Des Néo-Zélandaises portent un hijab
Le 22 mars, le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern a porté le voile et s'est recueillie en silence, avec des milliers de personnes, dans un parc en face de la mosquée al-Nour, la première visée par le tueur Brenton Tarrant le 15 mars dernier. Elle s'est également rendue voilée auprès des familles des victimes.


«Je le porte pour prendre conscience de la terreur que les musulmans ressentent chaque jour, en s'inquiétant pour leur propre sécurité», a dit à l'AFP Kirsty Wilkinson venue dans le Parc Hagley avec deux autres femmes, également voilées. «Le message que je veux adresser est que la haine ne peut pas l'emporter», a-t-elle ajouté.

Ailleurs dans le monde, des initiatives ont également vu le jour. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est par exemple rendu le 22 mars dans une mosquée à New York afin de marquer sa solidarité avec les musulmans.

 
votre nom
Votre adresse email