Date de publication12 Mar 2019 - 9:38
Code d'article : 408318

Le président irakien veut une coopération directe entre l'Iran et son pays

Taghrib (APT)
Lors d'une conférence de presse avec son homologue iranien, Hassan Rohani, en visité d’Etat à Bagdad, Baham Saleh, a remercié l'Iran pour son aide dans la victoire de l'Irak sur Daech.
Le président irakien veut une coopération directe entre l
Qualifiant d’ « importante » la visite du Président Rohani en Irak, il a réitéré sur le fait que la sécurité commune est l’un des éléments qui nécessite non seulement une coopération accrue entre Téhéran et Bagdad, mais aussi la coopération de tous les pays de la région dans le but d’accroître la stabilité et la sécurité et d’assurer des intérêts communs dans la lutte contre les idéologies terroristes et leurs disciples.

Se référant aux discussions et aux récents accords signés entre les deux délégations iranienne et irakienne, Saleh a espéré voir les deux pays élargir leurs coopérations et dépasser la politique des petits pas pour une collaboration plus étendue en faveur des intérêts  des deux nations.  

Pour sa part, Hassan Rohani a remercié le gouvernement et le peuple irakiens pour l'accueil chaleureux réservé à lui et à sa délégation au cours de sa visite avant de qualifier d’ « historiques » et de « profondes » les relations entre les deux pays vieilles des milliers d’années.

Le Président de la République islamique d’Iran a ajouté: 'J’ai eu une très bonne conversation avec le président irakien et je n’ai pas vu le point de controverse sur les questions soulevées.

Rouhani a déclaré que le renforcement des relations entre Téhéran et Bagdad est dans l’intérêt des deux pays et que nous n’arrêterons pas la voie et le chemin de son développement positif.

'Nous voulons une alliance entre l'Iran et l'Irak, et cette alliance et cette coopération ne sont pas opposées aux autres, mais invitent les autres à une coopération plus large'.

Le Président de la République islamique d'Iran a déclaré lors de la réunion d'aujourd'hui avec le Dr Barah Saleh dans divers domaines, notamment dans les domaines du commerce, de l'industrie, de la création de marchés communs, du trafic des pèlerins, du pétrole et du gaz, de l'électricité, des banques, du chemin de fer, de l'environnement et de l'environnement. Nous avons discuté d'autres problèmes régionaux et mondiaux.

Rouhani a notamment qualifié de « très constructives » et « très positives» ses discussions avec son homologue irakien.
Il a ajouté que l'Iran est pour l’unité irano-irakienne. « Une unité pas contre les autres mais pour inviter les autres à une coopération plus élargie», a-t-il insisté.   

Il a précisé que l’Iran s’est mis aux côtés de l’Irak durant les combats contre le terrorisme, car il le considérait comme son devoir.
« Nous considérons l'Irak comme un important pays musulman arabe, qui peut jouer un rôle plus grand dans la région et rapprocher les points de vue », a encore déclaré Rohani.

Rohani a déclaré que la sécurité, la stabilité et le processus démocratique en Irak étaient très importants pour la République islamique d'Iran, car la stabilité en Irak et le renforcement de la sécurité dans ce pays seraient en faveur de la stabilité et des sécurités régionales.

Les deux hommes se sont également penchés lors de leur sommet, sur d’autres sujets tels que le commerce, l'industrie, le pèlerinage, le pétrole, le gaz, l'électricité, les banques, les chemins de fer, l'environnement et d'autres questions régionales et internationales.


 
votre nom
Votre adresse email