Date de publication12 Mar 2019 - 8:57
Code d'article : 408295

Jizan dans le viseur des forces yéménites

Taghrib (APT)
Les forces de l’armée yéménite et d’Ansarallah ont lancé depuis les zones qu’elles contrôlent dans le sud-est de la province saoudienne de Jizan, des opérations contre les mercenaires multinationaux à la solde de Riyad en vue de renforcer les pressions sur Riyad et d’assurer ainsi la sécurité des provinces yéménites de Hajjah et de Sadaa.
Jizan dans le viseur des forces yéménites
Les forces yéménites ont pris pour cible les positions des mercenaires à la solde de l'Arabie saoudite à proximité de la montagne d’al-Qaïs et anéanti dès le premier coup leurs lignes de défense sur cet axe.

Après plusieurs heures de lourds affrontements qui se sont soldés par nombre de morts et de blessés parmi les mercenaires de Riyad, les combattants yéménites ont pris le contrôle de plusieurs zones et de poste de contrôle de la coalition saoudienne.

L’unité du génie militaire de l'armée yéménite a conjointement lancé une opération contre un groupe de militaires pro-saoudiens.

Les nouvelles en provenance de l’axe est de la montagne de Jahfan font état du lancement d'opérations menées par la coalition saoudienne visant à faire reculer les forces yéménites. À la suite des heurts qui ont duré quelques heures, les agresseurs ont fini par échouer suite à quoi plusieurs d'entre eux ont été tués.

Lors de deux opérations séparées contre Mashaal ainsi que la base d’al-Farizeh à Jizan , les snipers yéménites ont quant à eux tué et blessé plusieurs mercenaires.

Par ailleurs, les forces yéménites ont pris pour cible et détruit un convoi militaire transportant des mercenaires saoudiens sur l’axe est de la montagne d’al-Doud où une attaque surprise de l’unité d’artillerie de l’armée yéménite et d’Ansarallah a infligé de lourds dégâts matériels à la coalition saoudienne.

Ansarallah s'apprête à ouvrir un nouveau chapitre dans ses combats contre une coalition que les États-Unis dirigent et Israël appuie.

Afin d’assurer pleinement la sécurité des provinces de Sadaa et Hajjah, les combattants d’Ansarallah ont multiplié la pression sur Riyad en prenant le contrôle d’une plus vaste zone dans l’est, le sud-est et le sud de la province de Jizan en Arabie saoudite.

Depuis quatre ans, les forces yéménites contrôlent certaines zones du sud-est de la province de Jizan. Les mercenaires saoudiens ont vainement tenté de les récupérer.

Hier, dimanche 10 mars, les avions de combat de la coalition saoudo-américaine ont bombardé à 15 reprises plusieurs quartiers résidentiels dans le district de Kushar, qui fait partie de la province de Hajjah.

Lors d’un entretien avec la chaîne yéménite d’Al-Masirah, le porte-parole du ministère yéménite de la Santé, Youssef al-Hazzari, a fait état de la mort de 23 personnes dont 14 enfants et 9 femmes. Certains blessés sont dans un état critique.

Le ministère a notamment critiqué l’ONU et les organisations des droits de l’homme pour l’absence d’une prise de position ferme face aux crimes de guerre commis par l’Arabie saoudite contre les civils yéménites.

Reprochant à la Croix-Rouge de faire preuve d'inertie, Youssef al-Hazzari a appelé les organisations concernées à s’acquitter de leurs obligations humanitaires en équipant les hôpitaux de campagne en vue de diminuer les pertes humaines.

 
votre nom
Votre adresse email